Lune Noire et Santé

Nous sommes à une époque vibrante où convergent une connaissance empirique impressionnante de l’astrologie de la santé, venant d’un savoir cumulé au fil du temps et d’une recherche intense menée par plusieurs astrologues. Comme la médecine, le domaine est vaste et le travail de recherche laborieux, les diagnostics peuvent encore être bien hasardeux. Il n’est pas toujours évident d’avoir la certitude qu’une maladie se développera, mais on peut en voir le potentiel. Il est alors possible de se prendre en main, la prévention reste probablement, d’ailleurs, le meilleur outil dont nous disposions.

Les analogies correspondantes entre le corps et la santé de celui-ci ont été largement développées (ex : Cancer/estomac, Mars/sang, etc.) et de façon beaucoup plus détaillée et approfondie que ces petits exemples.

Je vais apporter ici un nouvel angle d’analyse que j’utilise avec succès depuis plusieurs années, il m’est devenu incontournable. Je me sers, pour ce faire, du système d’analyse en croix que j’ai développé à partir de la Lune Noire et les aspects névralgiques de l’opposition et des carrés à celle-ci (voir référence à la fin du texte). Ces points nous donnent des pistes sérieuses sur le développement des maladies.

D’ailleurs, tous les points névralgiques d’un thème astral sont susceptibles de nous renseigner sur les difficultés de santé que peut rencontrer quelqu’un, de même que les tendances trop excessives ou survalorisées. Une Lune se trouvant en Taureau y est exaltée et nous indique une tendance à la gourmandise, et surtout aux douceurs : sucre, gras, sauces…Si, en plus, cette Lune est en sextile à Jupiter en Poissons, il y aura tendance à l’excès et on peut aisément déduire les problèmes de santé qui en découleront. À moins que d’autres aspects dans le thème viennent compenser cette fâcheuse tendance (Un Saturne en Vierge, par exemple, agira comme contrebalant).

Voyons l’éclairage que peut nous apporter la Lune Noire. La position de la Lune Noire en elle-même, signe , maison, aspects, son maître, nous indique les énergies du passé, souvent inconscientes, mais mémorisées dans le corps. Ces souvenirs, enfouis ou pas, sont généralement négatifs et associés à des expériences difficiles ayant laissé des cicatrices. Plus l’expérience a été à la fois dure sur le plan émotif en même temps que sur le plan physique, plus il y a des séquelles.

On peut voir ces expériences comme ancestrales, au sens où l’entendent les chinois, c’est-à-dire reliée à la lignée génétique, ou croire aux vies antérieures, mais ce qui importe ici, c’est que la position de la Lune Noire nous indique une sensibilité innée qui vient de plus loin que l’ensemble des faits connus actuels. Cette sensibilité particulière fait vivre plus douloureusement certains événements que la réalité le suggère. Il y a surdramatisation, et le corps réagit aussitôt. On peut comprendre ainsi les phobies, elles ont toujours un lien avec la Lune Noire.

Voici un exemple : une amie ayant la Lune Noire en Verseau m’annonce qu’elle vient de se casser le tibia en ski, lors d’une manœuvre ordinaire. Le tibia est associé au Verseau. Elle était dans une phase de vie où elle ressentait un certain manque d’autonomie et d’indépendance, mariée depuis 3 ans et ayant un enfant de 2 ans. Bien qu’elle fut heureuse de cela et qu’elle n’ait aucune envie de remettre en question sa situation, le corps, lui, a réagi à ce manque de liberté qui est si chère au Verseau, parce qu’il avait, lui, une mémoire négative d’inscrite à ce sujet. Au moment de l’accident, Uranus et Mars transitaient sa Lune en Verseau, qui était opposée de naissance à Uranus, maître de la Lune Noire.

Deuxième point : le carré ascendant (croissant) à la Lune Noire, que j’ai appelé Point de Négociation. Je le résumerai, ici, comme étant chargé de se protéger des blessures de la Lune Noire et de réparer le négatif qui y est contenu. Ce point est donc chargé d’inquiétude et « veut mériter » l’assentiment. S’il est trop important (présence de planètes significatives, etc.), la personne risque d’être à la merci de l’approbation d’autrui. Elle manque alors de l’écoute, du respect et de la valorisation de soi, et des maladies, ou, du moins, des somatisations importantes se développeront inévitablement.

Il faut comprendre que les maladies qui correspondent au Point de Négociation proviennent d’un stress intérieur constant à être approuvé ou de vivre les expériences négatives de la Lune Noire. Lorsque l’on voit dans un thème ce point trop valorisé, il y aura un jour ou l’autre, lors de transits provoquants, des problèmes de santé, que l’on peut identifier par le signe impliqué, les planètes présentes, la maison et le maître du signe.

Troisième point : le carré descendant (décroissant) à la Lune Noire. Ici, il est encore plus fréquent d’y découvrir des troubles corporels pouvant se développer. Je l’ai nommé Point de Réaction. Le terme en lui-même nous dit déjà un peu à quoi s’attendre. Ici, c’est le ras-le-bol d’un système de comportement qui finit par faire réagir aussi le corps, et, très souvent, le corps d’abord.

On est à l’opposé du Point de Négociation. Fondamentalement, nous retrouvons ici le désir de sortir d’un piège, ou de ce qui est perçu comme tel. Les frustrations accumulées, les incompréhensions vécues et la colère, surtout, qui n’arrive pas à être canalisée en énergie créatrice, toute cette accumulation se condense et finit par dégénérer en réactions corporelles. Le plan physique démissionne ou envoie des signaux d’alarme en quelque sorte, à défaut que l’on puisse résoudre autrement, et, souvent, tout simplement, parce qu’on ne s’est pas vu aller. Très souvent, c’est le corps physique qui nous interpelle pour arrêter un mode de fonctionnement usé, et ce, que l’on le veuille ou non. Un Saturne sur ce point semble particulièrement annonciateur de difficultés majeures.

Après 15 ans d’analyse astrologique en utilisant la Lune Noire, je peux dire que le Point de Réaction est très instructif sur les réactions corporelles. Il faut noter pour mieux comprendre, qu’il fait suite dans le système de développement en croix lié à la Lune Noire, à Priape (point opposé à la Lune Noire), qui représente ce sur quoi la personnalité s’appuie le plus souvent.

Prenons un exemple simple : combien de Points de Réaction en Lion ai-je vu se retrouver le dos soudainement bloqué pour n’avoir pas su s’arrêter (Priape en Taureau). Il est vrai que les maux de dos ne sont pas associés uniquement au Lion, mais certaines vertèbres dorsales ne mentent pas !

Quatrième point : Priape (point opposé à la Lune Noire), il est plus rare d’y associer des maladies. Les seuls cas, plutôt rares, sur lesquels je me suis penchée, l’axe Lune Noire/Priape se jouaient sur l’axe des maisons VI/XII déjà significatives dans le domaine de la santé. Ou alors, Priape jouissait d’une valorisation excessive dans le thème.

Pour illustrer l’utilisation de ce procédé, j’ai choisi le thème suivant. Il n’est pas possible, dans cet article, de donner plusieurs illustrations. Il m’a donc fallu trancher parmi la banque de thèmes servant à ma recherche.

Thème : femme, 12 juin 1953, Québec, Canada, à 7H35

femme-anevrisme-cerebrale.JPG

Suite à un anévrisme cérébral congénital, elle s’est retrouvée aphasique (difficulté de la parole qui n’affecte en rien cependant la capacité mentale).

Nous avons ici une Lune Noire en Vierge à 19º pour la position moyenne, elle est à 18º pour la position corrigée, la différence est  donc très faible. La Lune Noire, située en maison III, fait aussi carré au Soleil, sur le Point de Réaction en Gémeaux. Le Soleil est en maison XII, maison très habitée comme l’on peut voir. En plus du Soleil, nous y trouvons Mars, la Lune, Mercure et Uranus. Et le Nœud Sud fait un demi-carré un peu large au Soleil et un plus précis à la Lune Noire. On a ici un triangle névralgique que l’on va étudier.

Elle travaillait comme enseignante auprès d’enfants, surtout des adolescents en fait, souffrant de troubles de comportement et d’apprentissage, ce qui est tout à fait du type Priape en Poissons (dévouement auprès de gens en difficulté), et en maison IX (enseignement). Travail très exigeant qu’elle aimait beaucoup. À deux reprises au moins, elle avait dû prendre congé, épuisée. Ayant le Soleil en Gémeaux, elle avait la parole facile, réussissait à créer un contact significatif avec ces jeunes, et la communication était une de ses forces majeures. Le fait de s’occuper de jeunes peu sages convient aussi au Point de Réaction Gémeaux, la Lune Noire en Vierge indique le rejet de l’énergie Vierge, qui, elle, est plutôt sage. 

Jupiter, maître du Point de Négociation, se trouve aussi en Gémeaux, en maison XI. S’occuper de jeunes marginaux, signifier son ouverture et sa tolérance est important pour une Lune Noire en Vierge, refusant le carcan des moules sociaux et des règles trop strictes. Le duo formé d’un Point de Négociation Sagittaire et d’un Priape en Poissons fournissent leur lot de « sauveurs de l’humanité ».

Priape en Poissons ne l’aidait pas à reconnaître ses limites, en énergie et en temps. Le Point de Réaction Gémeaux prend tout son sens alors : perte de la parole si chère aux Gémeaux, la réaction corporelle pour se sortir d’une façon d’être qui ne lui convenait plus mais dont elle n’arrivait pas à prendre conscience, trop attachée à son travail, est réellement, dans cet exemple, de type Gémeaux.

L’anévrisme est arrivé lors du passage d’Uranus en opposition à Mercure, maître du fameux Gémeaux ; il faut noter que Neptune n’était pas loin d’Uranus. Par contre, Mercure, quoiqu’en maison XII, est bien aspecté, en sextile à Vénus, et ne laissait pas présager à première vue, un dénouement aussi dur. Par ailleurs, nous avons noter que le Soleil fait un demi-carré au Nœud Sud. Comme le Soleil est conjoint au Point de Réaction et en maison XII, il y a là une indication majeure. C’est le seul aspect difficile du Soleil, mais il prend beaucoup d’importance en alliant Point de Réaction et Nœud Sud.

Et la Lune Noire, de plus, est en maison III, maison de la communication. Mercure en est le maître, encore la parole ! Il faut donc étudier de plus près l’implication de la Lune Noire. Celle-ci, comme nous l’avons, vu est en carré au Soleil en Gémeaux, et en demi-carré au Nœud Sud. On a là une tension importante indiquant, de naissance, un danger de maladie, surtout lorsqu’un luminaire est impliqué, et le Soleil représente notre principale source de vitalité. Étant associé au Point de Réaction, il y a là, pour moi, une indication majeure de difficulté physique à venir. La Lune Noire ayant le même maître que le Soleil, qui est lui, maître du Nœud Sud, elle renseigne sur la présence d’une maladie génétique.

Comme on l’a vu, c’est Mercure qui dirige tout ça, donc la parole. Comme Mercure est en maison XII, la parole devient intérieure, emprisonnée en quelque sorte. À noter que le Soleil est maître de la maison II : les acquis génétiques. Et le Nœud Sud est en maison I : le corps.

Si l’on étudie le thème encore un peu plus, nous trouvons Chiron en maison VI (santé générale), qui ne vit que des aspects de tension. Il est en carré à Saturne et Neptune, et Saturne est le maître de Chiron, puisque celui-ci est en Capricorne. La conjonction Saturne/Neptune se trouve en maison IV, et les deux planètes sont rétrogrades, la maison IV représentent les bases familiales. Le duo de ces planètes est aussi en sesqui-carré avec Jupiter en Gémeaux, et Jupiter est maître du Point de Négociation, et lui-même en sesqui-carré à Chiron, que l’on peut donner comme deuxième maître du Sagittaire (bien que certains préfèrent l’associer à la Vierge). Voilà un autre ensemble de tension notable lorsqu’on étudie la santé en astrologie. Par contre, pour comprendre dans cette tension la perte de parole, c’est Jupiter qui en est la clef. Positionner en Gémeaux (parole) et maître du Point de Négociation, donc associé à la Lune Noire, il devient alors révélateur, et son maître, évidemment, est Mercure !  On n’en sort pas.

Elle a intégrée maintenant plus sereinement sa nouvelle réalité, plus question d’enseigner, bien sûr. Mais, amoureuse de la nature, elle s’est refait une vie tranquille où elle peut exploiter cette passion de la nature et des animaux (Gémeaux/Vierge). Une vie qui peut ressembler d’ailleurs à la maison XII. Sans être recluse complètement, elle a un cercle plus restreint d’amis qui partagent ses voyages de pêche ou autres. Elle se doit cependant de tenir compte de ses limites physiques, le repos lui est nécessaire si elle veut fonctionner. Ce dont elle avait tant de difficultés à tenir compte avant. 

Classé dans : Article | le 30 juin 2007