Petit coup d’oeil d’actualité astrologique 03-04/16

Mars et avril : fin de choses et retournement

Doucement, la tension entre Uranus et Pluton dominant cette décennie se détend tout au long de ces deux mois, ce qui ne nous empêche pas complètement de continuer à en ressentir l’influence. Rappelons que ce tandem nous fait vivre une période de bouleversements majeurs et profonds et l’obligation d’une véritable mutation.  (Voir : http://www.astrologiequebec.ca/show.php?id=4368 et le dernier article : http://renee-lebeuf.com/petit-coup-doeil-dactualite-astrologique-01-0216/ )

 

Débat intérieur entre ses valeurs…

Jupiter et Saturne sont en tension pour toute cette période, on se débat entre ouverture et besoin d’ordre, on cherche à se définir ou à trouver sa place véritable socialement. Jupiter en Vierge encourage à améliorer ses connaissances, ses compétences, et aussi à se sentir bien intégré dans un milieu et de pouvoir y apporter sa contribution. Le désir de cohésion sociale, d’une ambiance collaboratrice, est important ici. Quant à Saturne, situé en Sagittaire, il est plus exigeant dans ses demandes, il entraîne à vouloir plus d’ambitions, à rechercher des buts élevés, à chercher ailleurs ou autre chose, ce qui entre en contradiction avec ce que voudrait Jupiter.

En mars, Chiron en Poissons s’ajoute à cette tension, le débat prend de la profondeur, le besoin de trouver un sens inspirant se mêle à ce débat intérieur de valeurs morales, religieuses ou spirituelles et du rôle social que l’on voudrait se voir jouer. Pour ceux qui sont touchés, si un sentiment d’échec ou d’incertitude est présent, Chiron représente une recherche de solution, c’est un symbole de résilience.

 

Éclipse totale du 8 mars…

(en Europe : 9 mars) (voir : http://renee-lebeuf.com/les-eclipses-2/ )

La particularité de cette éclipse dans le signe des Poissons se joue par le fait qu’elle se lie à la tension entre Jupiter, Saturne et Chiron auxquels il faut ajouter Cérès. Une éclipse annonce toujours un changement, une fin de choses. Ce qui ne signifie pas que ce soit toujours vécu difficilement, cela varie selon chacun et encore faut-il être touché par celle-ci. Les éclipses sont toujours reliées à l’axe des Nœuds Lunaires. Cette fois-ci, elle est du coté du Nœud Sud, énergies que l’on traîne du passé. Donc, une fin, une coupure, un lâcher-prise sont définitivement attendus ou du moins annoncés avec cette éclipse.

Nous avons du même coté de ce Nœud Sud et de l’éclipse, Cérès et Chiron et à l’opposé Jupiter uni au Nœud Nord. Tout cet ensemble laisse entendre une routine à changer plus ou moins radicalement, changer des habitudes alimentaires peut-être, ou une émancipation à réaliser face à une certaine situation sécurisante ou face à une réalité du passé, une inquiétude financière peut-être, des aspects légaux à régler peuvent aussi faire partie de ce que l’on peut rencontrer alors. Comme Jupiter est quant à lui avec le Nœud Nord, il laisse entendre une certaine protection mais aussi une quête de solutions. La présence de Chiron aux cotés de l’éclipse ajoute aux faits qu’il y a un lâcher-prise à vivre. Il est possible aussi pour certains qu’il annonce une épreuve ou une maladie.

Le moment de l’éclipse peut donc s’avérer un dur moment émotionnel, une impression d’insolubilité, de solitude morale, de désert quant au sentiment d’être soutenu. Par contre, après ce désolant passage, dans la suite, les mots-clés à retenir finalement sont : réorganisation à faire, émergence de solutions nouvelles, résilience, obligation à se renouveler. Jupiter apporte confiance et optimisme, et laisse entendre une aide extérieure nouvelle de quelque façon; Cérès encourage une réorganisation concrète dans le quotidien des choses après ce ménage obligé, et Chiron, qui est un guérisseur, laisse entendre une fois le lâcher-prise fait, une nouvelle vision et de nouvelles solutions qui émergent. Jupiter ne délaisse le Nœud Nord qu’en avril, ce qui se fait plutôt doucement. Cérès se tient associée au Nœud Sud tout le mois de mars, ménage à faire et émancipation à réaliser. Quant à Chiron, son alliance au Nœud Sud se maintient jusqu’à la fin avril, ce qui prolonge le temps pour finir de se libérer de choses du passé et d’en intégrer tout ce que cela veut dire.

En bref, cette éclipse laisse entendre un retournement de situation. Pour plusieurs, en approchant de l’éclipse lunaire qui suit le 23 mars ou dans sa suite, ce retournement deviendra de plus en plus concret.

 

Éclipse lunaire du 23 mars…

Cette éclipse fait suite aux éclipses de l’automne dernier. Ici se clôt pour ceux concernés, une longue période importante de changement qui s’est échelonnée sur 2-3 ans. Une certaine insécurité peut remonter autour de l’éclipse, des relents d’émotions rencontrées durant toute cette période, mais on ressentira assez vite qu’on arrive au bout de ce parcours. On tourne enfin la page.

 

Élan vers l’avant…

D’autre part, une note nettement plus positive durant ce mois de mars perturbé par les éclipses, on assiste à une belle entente entre Saturne en Sagittaire et Uranus en Bélier, signes de feu tous les deux, ce qui souligne une poussée en avant, un focus sur un but et une forte détermination pour y arriver. Saturne, très organisé, dirige la force de renouveau signifié par Uranus, plus anarchique, donc voilà une bonne combinaison. Ce qui aurait pu être un risque d’une hardiesse aveugle et sourde aux avertissements est ici tempéré par la tension avec Jupiter, plus modéré et sensible aux critiques de son environnement, et aussi par Chiron en Poissons ayant un sens communautaire développé et qui est est nettement plus souple et plus subtil. L’ensemble, comprenant aussi Jupiter mentionné plus haut, peut porter toutefois à une foi inébranlable, qu’elle soit idéologique ou religieuse ou à une intransigeance malheureuse.

 

Éthique, force de conviction…

Autre ajout positif durant tout ce mois de mars, Jupiter en Vierge est allié à Pluton en Capricorne, ce qui adoucit ceux qui reçoivent l’influence de Pluton. Ce duo stimule la confiance en ses moyens, c’est une combinaison très éthique en plus d’être synonyme d’amélioration financière dans certains cas. On pourrait peut-être ici avoir une une confiance exagérée dans ses possibilités, mais cette fois c’est Saturne qui tempère.

 

Courts moments de confusion et de vague à l’âme…

Journées à noter : ce 1er mars est encore sous l’influence de la rencontre entre le Soleil et Neptune, ceci pour 1-2 jours encore, ce qui apporte, au négatif, de la confusion et de l’émotivité, au positif, l’inspiration et une certaine récolte sont présentes. Suivra Mercure autour du 11 mars (2-3 jours avant et après), confusion intellectuelle et risque d’histoires compliquées, de médisances, ou plus agréablement, inspiration intellectuelle et créative, très bon pour la musique particulièrement. Pour finir, c’est Vénus qui rejoint Neptune pour quelques jours autour du 21 mars : émotivité sentimentale, vague à l’âme ou romantisme et fécondité artistique.

 

Changement d’atmosphère…

La Nouvelle Lune du 7 avril s’acoquine avec Uranus en Bélier, voilà qui est est nettement stimulant, ça sent le printemps au centuple. Saturne est toujours en bon terme avec Uranus, ce qui aide à diriger cette énergie pétillante. On a envie de bouger, de réinventer la vie, le renouveau est roi.

Vénus rejoint à son tour Uranus le 22 avril, ce qui se fait sentir quelques jours : coups de cœur de toutes sortes, impatience et emballements possibles aussi.

 

Mars se permet une danse à l’envers…

Mars est la planète la moins souvent rétrograde (2 mois ½ sur 2 ans), ce qui prend une importance particulière. Il commence ce mouvement contrariant le 18 avril. Au début de cette rétrogradation, c’est-à-dire pour le reste du mois d’avril, il est en quelque sorte en tension avec Neptune, ce qui apporte un sentiment de nébulosité dans nos actions : difficulté à prendre des décisions, à choisir, on ne sait pas ou on n’a pas d’énergie…ou on dépense à perte son énergie. D’autre part, cela peut donner des complications de toutes sortes, des malentendus ou des emportements inconsidérés. Avec Mars qui revient sur ses pas, il y a un brassage d’énergie, peut-être une nouvelle façon de faire à mettre en place ou un retournement à réussir. De toutes les façons, il faut un réalignement et une réflexion à faire sur nos agissements.

 

Voilà deux mois où pour plusieurs, il y aura un retournement qui se fait ou qui est annoncé. Il ne faut pas automatiquement anticiper le plus difficile, cela peut très bien se vivre assez positivement. Sinon, il faut se dire que les secousses que l’on peut vivre sont aussi des occasions à prendre.

 

Rappelons encore une fois qu’il s’agit d’une ambiance générale, tout le monde ne reçoit pas toutes ces influences. Certains se ressentiront plus que d’autres de toute cette dynamique, les planètes ne nous touchent pas tous de la même façon. Et le jeu des planètes est continu.

 

Bon printemps!

 

Aussi sur : www.magazinevivre.com/astrologie.php

 

 

Classé dans : Chronique bi-mensuelle | le 29 février 2016