Petit coup d’oeil d’actualité astrologique 03-04/17

Mars et avril : continuité dans le changement!

Avec cette nouvelle chronique, je vis un anniversaire, voilà dix ans maintenant que je partage l’atmosphère céleste chaque deux mois avec vous, en essayant de le rendre accessible au plus grand nombre. Merci à tous mes lecteurs!

Début mars entre feu et eau…

Les signes Bélier et Poissons sont très visités en ce moment. On laisse tout juste derrière nous l’éclipse du 26 février en Poissons, alimentée de surcroît par la présence de Neptune à ses cotés, ceci stimulant émotivité, peut-être aussi désillusion et sentiment de vide mais également sentiment d’empathie, compréhension profonde, fécondité d’imagination et promettant surtout un nouveau souffle d’inspiration qui émergera, dans l’ensemble, d’ici la prochaine Pleine Lune. Cette éclipse laissait particulièrement entendre une fin, un dégagement de situation (peut-être commencée voilà 19 ans, un point de repère possible). Ceci, après deux semaines de brassage intérieur, d’une remontée de vieilles mémoires et une excellente occasion de nettoyage apportant une guérison, une part de l’âme pouvant être apaisée. Et cette éclipse avait la singularité de signifier une possibilité de surprise agréable. (voir: http://renee-lebeuf.com/petit-coup-doeil-dactualite-astrologique-01-021# )

D’autre part, Mars est encore tout près d’Uranus qu’il a rencontré en Bélier ce même 26 février, Cette fois, on sort de l’intériorité, car c’est une énergie particulièrement vive et impétueuse, une énorme volonté d’aller de l’avant et de briser les chaînes qui s’exprime, un vent de renouveau. Un torrent à canaliser, cependant,  si on ne veut pas trop de dégâts en voulant aller trop vite. Et Vénus est dans les parages, pour plus de gaieté et de spontanéité créative, elle stimule le désir et peut-être une envie irrépressible de l’assouvir. Une grande force de printemps qui se présente de façon quelque peu hâtive, On se ressentira encore de cette énergie fougueuse tant que Mars n’entrera pas en Taureau (10 mars).

 

Encore et toujours Uranus et Pluton…

On continue tout ce mois de mars à être sous les mêmes influences commencées en novembre d’une combinaison tendue de planètes. À la base, on retrouve nos éternels compères de cette décennie, Uranus et Pluton, qui ont retrouvé leur tension. Celle-ci se diluera doucement en avril. Pour résumer, Uranus et Pluton représentent une longue période de bouleversements profonds, qui dure depuis 2009. Personne ne peut plus nier que nous sommes dans un monde en grands changements, avec des avancées extraordinaires, une puissance impressionnante de renouveau, sur tous les plans mais aussi avec des perturbations importantes et une montée préoccupante des radicalismes. Sur le plan personnel, quand on est touché, il s’agit également d’une période de grands changements, avec des degrés différents de dramatisation selon chacun. La vie offre une occasion de grandir…(voir :http://www.astrologiequebec.ca/show.php?id=4368)

 

Bris d’équilibre et nouvelle recherche d’équilibre…

Grandes remises en questions des valeurs sociales et philosophiques…

Depuis un moment, Jupiter s’est ajouté à cette tension, poussant à réévaluer nos valeurs et notre rôle social, la remise en questions peut être subie ou provoquée par soi-même, mû par un grand besoin de renouveau ou un ras-le-bol trop plein. Lorsque l’on se sent ainsi bousculé, il est vrai que dans ces sortes de circonstances, le contrôle de la situation est loin d’être facile à tenir, c’est le moment d’apprendre à se mettre dans l’œil du cyclone. Aller avec le changement, oser le changement sans trop de précipitation et de radicalité fait partie du défi proposé pour ne pas se retrouver avec trop de gâchis à réparer, du moins autant que c’est possible, car parfois c’est justement le temps d’avoir le courage de grande décision. À l’inverse, on peut se sentir paralysé ou impuissant dans cette traversée, essayer de rester à l’affut de ce qui est possible, ne pas démissionner trop vite, est tout aussi important que ne pas être trop brusque. Certains ont déjà vécu et dépassé cette phase de changement, d’autres la commencent. Il s’agit d’une période qui se joue sur au moins 3-4 ans. Des apprentissages de lâcher-prise en vue, mais aussi de belles prises de conscience et des occasions de se libérer de vieux schémas.

 

Focus sur une vision ou un but, réalisation…

Saturne soutient son entente avec Uranus, un duo des plus déterminé, d’autant plus que Mars est présent! Ceci engendre une sorte de focus excessivement productif dans la direction que l’on se donne, il y a peu de chances de se laisser distraire. Il s’agit d’une véritable force de réalisation. On a besoin de savoir où l’on va, et d’agir en conséquence. Cependant, la volonté peut être telle qu’on devient entêté et sourd à toute recommandation, à tout ce qui ne va pas dans son sens. Saturne et Uranus ne se laissent pas de sitôt, il y aura un peu de relâche cet été.

 

Cohésion des idées…

Pour le mois de mars, Jupiter et Saturne continuent à s’acoquiner pour une bonne cohésion des idées sur les valeurs, sur des projets, des buts, des façons de faire. Comme ils sont en lien avec Uranus particulièrement, il y a du renouveau à vivre, Saturne apporte une contribution structurante et organisée au renouveau à vivre. En avril, ce duo en bons termes se perd un peu de vue.

 

Quête de sagesse ou ambition personnelle…

Continuité aussi pour Chiron et Saturne qui sont en tension encore pour quelques mois. Conscience sociale versus volonté et ambition personnelle, débats de conscience, blocage, difficultés peut-être avec l’autorité, ou encore sentiment d’échecs et d’incapacité, sont des exemples de ce que l’on peut vivre avec cette combinaison. Un temps de réflexion est demandé, on vit véritablement une quête de solution qui doit être ici toute personnelle.

 

 

Pleine Lune du 12 mars…

Celle-ci se relie à Chiron renforçant la quête de solution, permettant de trouver les bons conseillers, médecins ou autres qui aident en ce sens et à une meilleure compréhension. C’est également la Pleine Lune qui suit l’éclipse solaire, éclairante et stabilisant le dégagement signifié par l’éclipse.

 

Et Vénus entre en sourdine…

À compter du 4 mars, Vénus revient sur ses pas, elle rétrograde. Rappelons que Vénus est très peu souvent en rétrogradation, après Mars, c’est la deuxième à le faire si peu (6 semaines sur 18 mois), cela devient donc particulièrement significatif. (En comparaison, les planètes les plus lentes comme Uranus, Neptune et Pluton, le sont la moitié de l’année). Comme elle représente tout ce qui touche l’harmonie, l’affectif, l’estime de soi, et la beauté, ces plans vivent alors une sorte de parenthèse, voire de difficultés. Vénus recherche le bien-être, dans cette position à contre-courant,  il est demandé de prendre de la profondeur dans ses sentiments, on vit une sorte de refonte de ses énergies vénusiennes. Il est bon de se mettre à l’écoute de son être et de laisser émerger cette nouvelle vision. On a envie de relations vraies et on refait le point sur les valeurs qui nous animent. L’art-thérapie, la nature, la méditation s’avèrent de bons moyens pour aider en ce sens.

 

Elle finit son recul en compagnie de Chiron dit « le Sage », ambiance de tranquillité et d’harmonie, même s’il y aura un peu de solitude dans certains cas. Elle reprend  sa course habituelle le 15 avril.

 

Et Mercure imite Vénus…

Mercure, qui semble ne pas vouloir être en reste, entre lui aussi dans un mouvement à revers à compter du 9 avril jusqu’au 3 mai. C’est plus fréquent pour lui, on le voit faire ses pas à l’envers  3 fois par année. Les communications peuvent avoir l’air par moments de la tour de Babel, attention aussi à tous ce qui est petits déplacements, et manipulations. En fait, c’est surtout un moment pour repenser les choses concrètement, les manières de faire dans les détails, de changer de mauvaises petites habitudes. Il finit sa course à l’envers en compagnie d’Uranus, nervosité et fébrilité dans l’air et risque de débordements verbaux! Mais également éclairage nouveau, prises de conscience fulgurantes, concision dans la pensée.

 

Pleine Lune quelque peu électrique…

La Pleine Lune du 11 avril s’acoquine à Jupiter et Uranus, tous les deux toujours en tension avec Pluton. Moment critique dans les changements proposés ou annoncés. Comme la Lune est avec Jupiter, un désir d’harmonie, de justice, d’équilibre est dominant, s’il y a de l’insatisfaction d’une façon ou d’une autre, cela devient plus difficile à supporter. Par contre, il peut y avoir de très belles surprises! Restons zen!

 

 

Deux mois de mouvements en perspective, des mois dynamiques, porteurs de renouveau!

 

Rappelons encore une fois qu’il s’agit d’une ambiance générale, tout le monde ne reçoit pas toutes ces influences. Certains se ressentiront plus que d’autres de toute cette dynamique, les planètes ne nous touchent pas tous de la même façon. Et le jeu des planètes est continu.

 

 

Aussi sur : http://www.magazinevivre.com/astrologie.php 

 

 

Classé dans : Chronique bi-mensuelle | le 28 février 2014