Petit coup d’oeil d’actualité astrologique 05-06/14

Mai et Juin : on commence à entrevoir voir le bout du tunnel!

La période intense que nous vivons depuis Janvier et qui a connu un paroxysme avec avril va montrer quelques signes d’essoufflement ces deux prochains mois. Dans ces années marquées (surtout depuis 2012)  par la tension entre Uranus et Pluton, synonyme de bouleversements et de transformations profondes, nous étions dans une phase particulièrement houleuse qui persévère encore en ce début de mai. Pour ceux qui sont touchés, ou bien les événements se précipitent donnant l’impression d’aller dans toutes les directions, ou bien une tension s’accumule avec une impuissance à agir ou à en sortir. Le degré de difficulté vécue est variable selon les cas mais bien senti tout de même.

 

Rassurez-vous, durant les deux mois qui viennent, il y a obligatoirement un revirement de situation pour la plupart de ceux qui sont concernés.

Commencement de détente en mai…

Le tout début de mai reste encore sous tension, les quatre compères que sont Uranus, Pluton, Jupiter et Mars toujours en rétrogradation et dont nous avons parlé dans le dernier article, n’ont pas relâché leur quadrature. Par contre Jupiter quitte tout doucement cette formation en croix. Quant à lui, il n’a pas lâché depuis janvier la tension avec Uranus et Pluton, c’est donc un départ significatif. Il emporte avec lui une nouvelle vision des valeurs sociales et identitaires, celle-ci prendra forme avec le temps.

 

Dans son avancée, il s’acoquinera dans un ensemble harmonieux avec Saturne et Chiron, ce qui adoucira déjà cette atmosphère céleste très lourde depuis quelque temps. Ce trio encouragera un esprit de bonne entente en général et un désir de mettre les projets en œuvre. La bonne volonté est stimulée avec cet ensemble. Et il se fait sentir assez tôt en mai pour perdurer jusqu’aux premiers jours de juin.

 

Mars toujours à rebrousse-poil jusqu’au 20 mai…

Toujours rétrograde et stagnant dans sa position de tension avec Uranus et Pluton, il contribue à rendre les choses difficiles. Comme nous en avons parlé dans le dernier article, on se retrouve soit en sensation de paralysie, d’attente avec peu de moyens d’agir, soit en suractivité effervescente, au risque d’actions désordonnées ou impulsives. Il y a une tendance au radicalisme avec cette énergie, ce dont il faut se méfier. Tant qu’il sera rétrograde, vaut mieux ne pas prendre de décisions critiques. Cela peut donner, pour certains, une sensation de tension qui s’accumule au paroxysme avec la hantise de l’éclatement soudain. Il est vrai que c’est un risque réel. En fait, il s’agit dans la plupart des cas d’avoir à dénouer un problème ardu ou d’avoir à réaliser un changement majeur. Attendez au moins qu’il reprenne sa course, ce qui se produira le 20 mai. (voir le dernier article )

 

En reprenant sa course, effectivement, le temps d’agir s’imposera. Ce qui doit finir aboutira et ce sera une évidence. Pour beaucoup, on entre dans une phase de déblocage, période qui s’étale jusqu’à la fin juin. Ce déblocage pourra se faire parfois de façon surprenante, il y a des  revirements de situation, autant tout avait paru bouché depuis quelques mois, autant les choses vont se mettre à bouger, un peu comme un terrible embâcle qui s’était formé et qui grossissait continuellement mais qui finit par casser permettant au courant de reprendre son cours. Au début, il y a une certaine impétuosité dans cette reprise en force du courant. Il en sera de même avec l’énergie martienne.

 

Une rétrogradation signifie une remise en question, et si on ajoute que Mars aura subi l’influence tenace d’Uranus et de Pluton pendant trois mois (si on ajoute juin), ce duo de grande transformation qui nous entretient depuis quelques années, on peut comprendre qu’il repartira donc gonflé d’une toute nouvelle énergie. Et Mars représente l’action, la façon d’agir, la décision, on peut s’attendre à de nouvelles initiatives, un esprit enthousiaste avide d’entreprendre. Il faudra juste faire attention à ce que cela ne dégénère pas en un trop grand emballement.

 

Comm il a été dit dans l’article précédent, Mars est la planète la moins souvent rétrograde, il faudra attendre 2 ans pour que cela se reproduise et ce sera sans l’influence perturbatrice d’Uranus et de Pluton.

 

Excitation vénusienne…

Le 15 mai, Vénus rejoint Uranus, cela se fait sentir quelques jours avant et après. On a tendance à s’emballer, on a envie d’excitation, d’amour, comme un air de printemps (surtout qu’il s’est fait attendre au Québec). C’est aussi une combinaison très créative. L’esthétisme, la décoration, les vêtements sont tous alors des sujets à l’ordre du jour. Comme Uranus est toujours en lien tendu avec Pluton, tout cela encourage une transformation sur le plan affectif, mais cela ne nous dit pas si ce sera positif ou négatif. Une envie de changement ou de renouveau sera très forte en ce domaine.

 

Mercure rétrograde à son tour en juin…

Pour finir, les trois dernières semaines de juin sont gratifiées d’un Mercure à l’envers.

Il est rétrograde 3 fois par année pour trois semaines chaque fois. Comme il représente la communication, le petit commerce, l’habileté manuelle ainsi que les petites habitudes, il perturbe ces domaines. C’est un temps de réflexion qui est proposé et il vaut mieux tourner sa langue sept fois avant de parler, comme l’adage le dit. La mésentente est facile avec un Mercure rétrograde. Une autre façon de voir, de nouvelles idées émergent lorsqu’il reprend sa course.

Donc, voilà deux mois encore quelque peu agités mais surtout des mois où les situations se dénouent dans la plupart des cas. On arrive enfin au bout d’une période très dense. On sera prêt pour un été plus harmonieux et on l’appréciera d’autant plus.

 

 

Rappelons encore une fois qu’il s’agit d’une ambiance générale, tout le monde ne reçoit pas toutes ces influences. Certains se ressentiront plus que d’autres de toute cette dynamique, les planètes ne nous touchent pas tous de la même façon. Et le jeu des planètes est continu.

 

Bonne route!

Aussi sur :  http://www.magazinevivre.com/astrologie.php

 

 

 

Classé dans : Chronique bi-mensuelle | le 30 avril 2014