Petit coup d’oeil d’actualité astrologique 09-10/12

La rentrée! Voilà Septembre et Octobre.

Prêts pour la rentrée….

Au Québec, on a eu un superbe été qui semble prêt à durer encore quelque temps, on voit peu de signes de sa fin sauf en ce qui concerne la longueur de la journée. Avec ce début septembre où le signe de la Vierge est activé, on a généralement envie de reprendre un rythme actif et plus régulier, de produire efficacement, d’apprendre, de faire le ménage peut-être, de clarifier et de stabiliser quelque peu les choses. La première semaine de septembre avec Mercure en Vierge et Mars en Scorpion, tous deux en bon terme à Pluton représente tout à fait cette énergie d’activité pratique.

Toujours sur fond de changement…

L’aspect de fond qui sous-tend toute cette période de grands changements, voire de bouleversements, c’est-à-dire la tension entre Uranus et Pluton qui a commencé à se faire sentir en 2009, qui sera précis plusieurs fois jusqu’en 2015 inclusivement et qui continuera son influence quelques années encore après, vit en septembre un de ces moments où il est précis (18 septembre). Il serait trop long ici d’énumérer tout ce qu’implique cet aspect, mais on peut résumer en disant que toutes les structures, quelles qu’elles soient sont appelées à être remises en question durant cette longue période, par moment avec force. Au niveau personnel, quand on le vit, on est obligé de changer sur certains plans selon ce qui est touché. Pour cette fois-ci, cet aspect n’est stimulé que par la présence de Mercure qui se place en tension avec celui-ci (20 septembre). Comme Mercure bouge plutôt vite, on ne le vit que quelques jours. Durant le passage, il y a risque d’éclats verbaux, de chocs d’idées dans la façon de faire ou de penser, de petits accidents dûs à une mauvaise manipulation ou coordination, d’erreurs et de malentendus. C’est une énergie de tension intense et fébrile. Respirez! Ces perturbations ne sont pas nécessairement que négatives, elles entraînent dans leurs sillages de nouvelles perceptions des choses, de nouvelles idées ou des rencontres significatives qui vont dans le sens du changement et du renouveau.

 

Pluton redevient direct le 18 septembre, pour certains, la dernière phase de son influence commence, ce qui devait changer se confirme et devient réalité. Il touchera de nouveaux degrés en janvier. D’autres donc vont commencer à ressentir les premiers effets de cette force de changement dans les semaines qui vont suivre avec cette marche en avant de Pluton.

Notons aussi un autre moment névralgique quand la Pleine Lune du 29 septembre se colle à Uranus en Bélier, toujours en tension à Pluton, ce qui se fait sentir quelques jours seulement. Beaucoup d’énergie dans l’air, c’est un moment de bel éclairage et de créativité mais l’on retrouve aussi une grande nervosité, de la fébrilité impatiente avec le risque des conséquences en découlant : emportements et accidents par exemple. Le défi de cette Pleine Lune est de rester dans l’axe, centré, en contact avec soi-même, alors la synchronicité des événements peut être surprenante.

 

Étape d’évolution…

Pour ceux qui se ressentent de Neptune, il se vit présentement une tension avec les Nœuds lunaires et la Lune Noire dont le point culminant avec Neptune se fait le 20 septembre. Pour ceux qui comprennent, la Lune Noire rencontre le Nœud Nord (4 septembre). Il s’agit d’un mouvement subtil ici. On peut ressentir de la lassitude, dans certains cas, une fatigue envahissante, ou encore de vieilles émotions ou de vieilles peurs peuvent refaire surface et même submerger quelque peu. Des événements ou situations font se révéler des facettes méconnues de nous-mêmes. On se sent aussi peut-être confus, incapable de voir clair ou on ressent un désir flou d’autres choses. La vision de l’idéal change, les valeurs religieuses et spirituelles sont en mutation, et cela demande un peu de temps. L’inconscient cherche à se faire entendre, c’est le temps de prêter attention aux rêves, de méditer, de s’arrêter un peu pour mieux ressentir les choses, d’être à l’écoute de soi-même, de se laisser aller à la contemplation ou de faire de l’art. L’inspiration viendra. Tout cela laisse entendre une étape d’évolution personnelle qui prendra forme par la suite.

 

Période plus calme…

En-dehors de ces deux derniers points, ces deux prochains mois sont plus calmes, comparativement aux périodes nettement plus denses que nous avons vécues en première partie de 2012. Il n’en reste pas moins que nous sommes dans une période de profonds changements où l’avenir représente encore beaucoup d’inconnu.

 

Mars plus décisif…

On commence Septembre avec Mars en Scorpion, plus déterminé et prêt au défi. Cet été, il était plus indécis, difficile souvent de savoir ce qu’on voulait ou qu’elle était la route à suivre, ceci pour plusieurs. Et en ce début de septembre, il est en plus en bon terme avec Pluton, ce qui accentue cette force de défi, il faut seulement faire attention à ce que ça ne devienne pas trop provocateur. Et le 8 octobre, il entre en Sagittaire, il représente alors une grande force d’élan surtout qu’au début, il sera en bon terme avec Uranus. On fait sauter les barrières avec une énergie pareille, on est prêt pour une grande croisade. Il est à conseiller de ne pas se laisser prendre par trop d’emballements intempestifs qu’on pourrait regretter mais cela reste un temps pour aller de l’avant.

 

Saturne change de ton…

En Octobre, après 2 ans ½ de présence en Balance, Saturne entre en Scorpion. De plus, durant un an, il s’allie fortement à Pluton la plus grande part du temps. Ce sera le sujet d’un article particulier. En Balance, il était force d’équilibre et de statu quo. En Scorpion, la réforme s’impose ou l’hyper-résistance. Il pousse à beaucoup de volonté, de détermination qui peut aller jusqu’à l’acharnement cependant. Il favorise la prise en mains des réformes nécessaires, des changements qu’il nous faut faire, la capacité de dépassement à laquelle s’allient une grande force morale et d’éthique ainsi qu’une exigence rigoureuse. Dans sa manifestation négative, il nous confronte à une force de résistance farouche et intransigeante, à un goût de pouvoir excessif allant jusqu’au fanatisme. Avec Saturne en Scorpion, nous avons l’initiateur d’une belle conscience ou le stratège de pouvoir, la maîtrise de soi, de ses pulsions ou l’abus de pouvoir ou encore l’angoisse constante. Saturne le sage ou Saturne le tyran. Une de ses belles qualités qui est à encourager, est la recherche et la compréhension des profondeurs psychologiques. Un bon temps donc pour faire un travail de compréhension de soi-même et de ses couches intérieures cachées.
Plus il y aura de conscience de soi développée au niveau individuel, mieux le monde se portera, c’est le principal message de ces aspects qui nous travaillent en ce moment et Saturne en Scorpion en renforce le message.

 

Cela dit, c’est plutôt une belle rentrée dans l’ensemble qui nous est offerte.

 

Bonne rentrée!

Aussi sur:  www,magazinevivre.com

 

 

 

 

 

Classé dans : Chronique bi-mensuelle | le 01 septembre 2012