Petit coup d’oeil d’actualité astrologique 09-10/13

Septembre et Octobre : baisse de tension

Nous sommes toujours sous l’influence de la tension entre Uranus et Pluton qui agit comme trame de fond pour quelques années encore. Rappelons que ce sont des années de changements profonds auxquels nous sommes appelés à nous adapter avec plus ou moins de facilité pour chacun (voir article : http://www.astrologiequebec.ca/show.php?id=4368). Durant le dernier mois, cet aspect a été très actif. On commence ce mois de septembre alors que Jupiter et Vénus qui avaient avivé cette tension s’éloignent maintenant. Pour ceux qui en recevaient particulièrement l’influence, les effets conséquents peuvent encore se faire sentir quelques temps mais septembre montre un moment de relâche.

 

Jupiter et Saturne défont doucement leur alliance…

Tout l’été, Jupiter et Saturne se sont alliés en s’attachant aussi d’abord à Neptune et ensuite à Chiron pour former chaque fois un trio très harmonieux. Il a aidé à mieux définir les valeurs sociales pour chacun sous un angle de tolérance et de sens communautaire, en plus d’être fécond et créatif.

 

Nouvelle Lune du 5 septembre, on reprend la routine et on met de l’ordre…

Cette Nouvelle Lune en Vierge est en bon lien avec Jupiter, Saturne et Pluton, on a envie de reprendre quelque peu le contrôle, de reprendre un rythme plus régulier, de mettre de l’ordre, de s’organiser et de diriger les efforts pour atteindre ses buts. Et pour ce faire, l’énergie et la volonté sont présentes. On sait de mieux en mieux ce qu’on veut.

 

Saturne, Pluton et le Nœud Nord s’entendent pour un but déterminant…

Et pour faire suite à la Nouvelle Lune, pour une dernière fois, Saturne et Pluton vont être en aspect positif  précis en septembre, ce qui avait été le cas en décembre et janvier (culminant le 27 décembre).  Cette fois-ci, cela culmine le 21 septembre. Ensuite, Saturne et Pluton continueront à être alliés pour presque 2 ans encore mais un peu moins fortement. Un article a été écrit sur ce sujet particulier (http://www.astrologiequebec.ca/show.php?id=4414 ). Rappelons la force de détermination, de volonté et d’éthique rigoureuse que cet aspect représente sous sa forme positive, ainsi qu’un excellent sens de la stratégie et de l’organisation efficiente. Négativement, il y a risque d’entêtement sans aucune ouverture, de rigidité excessive ou de radicalisme intransigeant.

 

Et à cela s’ajoute le Nœud Nord qui représente une force sous-jacente poussant à développer une voie selon le signe où il est. Ici, en Scorpion, s’acoquinant au duo Saturne/Scorpion et Pluton/Capricorne, il encourage à trouver une voie effective, à se donner une direction claire vers laquelle tendre ses énergies. Il faudra peut-être pour cela fermer une porte, faire le deuil de quelque chose, quitter un certain confort ou encore rassembler ses forces pour relever un défi important. Car le duo en question influe dans le sens d’un changement à faire, d’une réorganisation, il faut transformer ou se transformer, il signifie aussi une force de volonté à rassembler pour un défi important. La présence du Nœud Nord en rajoute en ce sens mais du même coup il éclaire, ou oblige, une direction à prendre.

 

Il faut ajouter aussi que Vénus s’en mêle rejoignant elle aussi Saturne autour du 20 septembre. Le but ou la voie à suivre qui se révèle à ce moment se doit d’être inspirant.

 

Nouvelle Lune du 4 octobre : on ravive la force de changement…

Cette Nouvelle Lune amène quelques jours de perturbations, elle entre en tension au duo Uranus/Pluton : petits chocs, remises en question, insécurité. S’ensuit prises de conscience pouvant être assez fulgurantes, lucidité et nouvelle vison des choses.  De belles surprises ou des ouvertures inattendues sont également possibles lors de cette Nouvelle Lune. Il y a risque d’emballement comme chaque fois qu’Uranus est sollicité, point à faire attention. Il faut savoir saisir l’opportunité sans perdre la tête pour bien vivre cette chance qui se présente.

 

Éclipse lunaire le 18 octobre…

À la Pleine Lune d’octobre,  on vit une éclipse lunaire. Rappelons qu’il y a deux duos d’éclipses lunaires et solaires chaque année. Il ne faut pas les dramatiser outre mesure, une éclipse signifie une coupure dans la continuité, un temps de changement et de remise en question pour ceux qui sont personnellement touchés. Cette fois-ci, l’éclipse lunaire se fait en Bélier et elle est plutôt bien aspectée. Donc, les perturbations sont modérées.Quand c’est la lune qui est éclipsée, il y a des habitudes du passé qui sont appelées à se défaire. Le sentiment de sécurité est déficient, on est renvoyé à soi-même. La Lune représente aussi la mère, la nourriture,  le monde de l’inconscient, le rêve. Une source est temporairement coupée, permettant par la suite une nouvelle vision.

Attendez un peu cependant avant de prendre une décision importante. Probablement qu’il sera difficile de la prendre à ce moment de toute façon.

 

Et puis Mercure refait une valse à l’envers…

À compter du 22 octobre et pour trois semaines, Mercure devient rétrograde en Scorpion. Rappelons  que Mercure représente la communication sous toutes ses formes, le petit commerce, l’habileté manuelle et les petites habitudes. Des complications dans ces domaines obligent en fait à en revoir les valeurs. En Scorpion, le doute peut devenir une vraie plaie dans certains cas,  ou encore la fraude, la manipulation ou des altercations incisives et blessantes sont possibles. Il rejoindra Saturne le 30 octobre, ce qui peut créer une véritable inhibition de la parole ou de la pensée ou à l’inverse, encourager une intransigeance dans la façon de dire ou de penser. Dans tous les cas, c’est un moment pour revoir sa vision des choses.

 

 

Rappelons encore une fois qu’il s’agit d’une ambiance générale, tout le monde ne reçoit pas toutes ces influences. Certains se ressentiront plus que d’autres de toute cette dynamique, les planètes ne nous touchent pas tous de la même façon. Et le jeu des planètes est continu.

 

Bonne rentrée!

Aussi sur:  www.magazinevivre.com

 

 

 

 

 

Classé dans : Chronique bi-mensuelle | le 01 septembre 2013