Petit coup d’oeil d’actualité astrologique 11-12/12

Novembre et décembre : les choses prennent une orientation

Ne vous inquiétez pas trop, le 21 décembre 2012 tant anticipé passera…et vous pourrez fêter Noël joyeusement comme il se doit. Une fin de calendrier est le commencement d’un autre tout simplement.

Nous sommes dans une période turbulente qui s’étire sur plusieurs années corroborée par des aspects astrologiques majeurs (principalement Uranus en tension avec Pluton : 4 ans) mais même si cela laisse entendre des changements majeurs à vivre dans l’ensemble, ça ne signifie pas la fin du monde pour autant.

Ca bouge déjà bien assez comme cela. Durant ces mois de novembre et décembre, cet aspect se détend un peu, on reste tout de même sous cette influence.

Emballement vénusien…

On commence ce mois de novembre avec une Vénus, planète de l’amour, de la beauté et des arts, qui est toute épanouie en Balance et qui fait face à Uranus puis dans la foulée entre en tension à Pluton.  Voilà qui est propice à des effets coups de foudre sur le plan affectif, on peut s’attendre aussi à de fulgurants éclairs de lucidité sur ce plan ou à des ruptures soudaines et inattendues. De toute façon, il y a un élément de surprise positif pour certains, difficile pour d’autres. On retrouve des emballements soudains au risque qu’ils soient éphémères mais c’est également une belle période de créativité et d’ouvertures surprenantes. Comme il y a toujours la tension entre Uranus et Pluton, cela se joue sur un élan de changement, qui se trouve être déjà amorcé d’ailleurs, le Soleil, Mercure et Mars sont déjà passés en août et septembre.

Mercure revient sur ses pas…

Nous retrouvons Mercure qui rétrograde à compter du 7 au 27 novembre. (Mercure recule 3 fois par année). Représentant la communication sous toutes ses formes, l’intellect, les déplacements et aussi les mains, tous ces domaines se retrouvent fragilisés. Et cette fois-ci, il entre en tension avec Neptune autour du 17 novembre pour quelques jours, ce qui provoque de bonnes confusions, des imbroglios embêtants, de mauvaises coordinations et peut-être aussi des paroles emportées ou des médisances désastreuses.

En fait, c’est le temps lorsque Mercure est rétrograde, pour reviser sa façon de voir, pour comprendre autrement, de nouvelles idées pratiques émergent lorsqu’il reprend sa course. Avec l’influence de Neptune, l’introspection est particulièrement  encouragée pour ne pas se perdre dans des méandres intellectuels stériles. Neptune inspire si on se met à l’écoute intérieurement. S’arrêter aux rêves, écrire, échanger de façon thérapeutique s’allient bien avec cette combinaison de Mercure et Neptune.

Éclipses en vue…

Deux fois par année se produit un duo d’éclipses, une solaire et une lunaire (à l’occasion, il y a un trio). Nous vivons une éclipse solaire le 13 novembre et une éclipse lunaire le 28 novembre. Malgré les mythes entourant les éclipses, elles ne sont pas toujours aussi dramatiques qu’on le pense trop souvent. L’éclipse solaire est la plus importante, la Lune cachant le Soleil crée une coupure de lumière. L’éclipse laisse donc entendre une coupure, une fin, un secteur où il se fait un changement significatif. Il faut voir pour chacun ce qui est touché dans le thème astrologique pour définir ce qu’il en est. Elle se fait dans le dernier décan du Scorpion.

Ce qui est quand même rare, cette éclipse-ci, selon la série Saros (pour ceux qui connaissent) est définie comme apportant de belles surprises, une sorte d’aboutissement positif. Ça vaut la peine, n’est-ce pas, de le mentionner.

L’éclipse lunaire, quant à elle, se colle à Jupiter : fécondité pour le moins limitée pendant un moment, ce n’est pas bon pour le porte-feuille. Le passé remonte d’une façon ou d’une autre et offre une occasion de tourner la page ou du moins de commencer à s’y préparer. On peut vivre avec cette éclipse un moment de découragement, de l’insécurité, des dépenses imprévues, des disputes peut-être, de la confusion aussi puisqu’elle est plus ou moins en tension avec Neptune et Chiron.

Saturne et Pluton se donnent la main…

Plus on avance durant cette période, plus Saturne se positionne favorablement par rapport à Pluton, ce qui culmine pour  une première fois le 27 décembre. Un article a été écrit sur ce sujet particulier car c’est une entente qui durera 2 ½ ans. Positivement, la première qualité qui se manifeste est le déterminisme, à quoi on peut ajouter une forte volonté et une éthique rigoureuse. Il faut se méfier toutefois d’une tendance aux actions trop radicales. Cela peut être nécessaire quelques fois mais souvent, c’est mû par un désir d’en finir avec quelque chose ou par un désir d’efficacité et on va trop vite. Cela s’avère finalement destructeur et il faut ramasser les pots cassés par la suite. Notons toutefois que ce duo indique un sens de la stratégie et de l’organisation superbement efficace.

Et s’ajoute Mars, semaine tendue, …

et fin de mois de novembre décisive…

Après le 18 novembre, Mars entre en tension à Uranus, il y a de l’électricité dans l’air : impatience, tension, impulsivité, rébellion, emportements, il faut faire un effort pour rester zen! L’envie de passer à autre chose sera très forte.

Puis il s’alliera à Pluton  pour quelques jours  autour du 28 novembre, ce qui ajoute à ce que nous venons de dire concernant Saturne et Pluton. Mars déclenche l’énergie, avec Pluton, s’il y a des décisions difficiles à prendre, il en donne le courage mais il est possible aussi qu’il pousse à l’acte drastique. Dans l’ensemble, cependant, il donnera plutôt une orientation décisive à ce que l’on doit faire… ou veut faire. Et comme il est en Capricorne et en bon lien avec Saturne en plus, il se donne un but et agit en conséquence, il a perdu de l’impétuosité qu’on retrouvait avec Uranus pour devenir très déterminé. Il représente une étape cruciale dans le processus de changement signifié par Pluton et Uranus.  Dans bien des cas, une page, un chapitre ou même un livre se tourne. Il y a une fin de choses, difficile pour certains, libératrice pour d’autres.

Décembre, on reprend un peu son souffle.

Entre l’envie de tout changer et celle de maintenir ce qui est…

La Pleine Lune du 28 décembre est quelque peu ambigüe. D’une part, étant avec Pluton, elle est en tension également avec Uranus, laissant entendre des moments critiques. Par contre, Saturne, Chiron se positionnent pour soutenir positivement et retenir l’effet de crise. De plus, pour compliquer les choses, Mars stimule Uranus comme Saturne le fait avec Pluton. La durée n’est pas la même cependant, Mars sera en Verseau jusqu’au début de février. Des solutions inédites sont possibles. Par contre, cette combinaison n’a rien de tranquille, elle est plutôt rebelle. Tout un mélange pour cette Pleine Lune!

Bref, nous avons un mois de novembre un peu perturbé, un temps aussi de fin de choses, d’étapes décisives et en finale, une orientation nettement plus définie.

Et il y a Noël, dont le sens est un message d’espoir, ce qui est vraiment bienvenu par les temps qui courent!

Joyeux Noël, de l’amour, de la lumière et de la chaleur en abondance et on se retrouve pour le Nouvel An!

 

Aussi sur: www.magazinevivre.com

 

Classé dans : Chronique bi-mensuelle | le 01 novembre 2012