Petit coup d’oeil d’actualité astrologique 05-06/12

Mai et Juin…avant un bel été!

Début de mai plutôt serein…

Nous commençons ce mois de mai sous de bons auspices. On se ressent particulièrement de Mars, planète d’action, en bon aspect avec Pluton signifiant la volonté, qui encourage une activité efficace et déterminée, et à cela s’ajoute une Cérès en Taureau (formant un grand trigone) pour une productivité accrue et rentable. Une influence qui durerera trois semaines. La Pleine Lune du 6 mai avec Jupiter dans les parages du Soleil s’inscrit dans le même sens ajoutant une note d’optimisme et une certaine gourmandise de la vie.

Vénus nous boude…

Vénus devient rétrograde en Gémeaux le 16 mai et cela jusqu’à la fin juin. Pas le temps de commencer un nouvel amour, à moins que cela signifie une façon de le vivre radicalement différente, et encore! On risque le mauvais choix. Vénus rétrograde très peu souvent dans sa course, 1 mois ½  sur 1 an ½. Vénus et Mars sont les 2 planètes que l’on voit le moins rétrograder, cela se remarque donc plus quand elles le font. Et on vient tout juste de terminer une rétrogradation de Mars à la mi-avril, on sera donc tranquille pour un bout après celle de Vénus.

Avec Vénus, tout le monde affectif est sollicité, ainsi que tout ce qui touche l’estime de soi, l’harmonie, la beauté et les arts. En Gémeaux, elle est vive et très sociable, elle adore partager, discuter, rencontrer les gens, sortir et peut-être dépenser. On peut donc se sentir limité dans ses moyens ou du moins il faut être prudent. Des difficultés de rapport, des déceptions affectives, un sentiment de dépréciation sont donc à craindre ou encore une certaine solitude. On pourrait aussi tout simplement avoir le désir de cette solitude surtout qu’au début elle est en bon terme avec Saturne, ce qui fait préférer les échanges tranquilles plutôt que les échanges animés qui seraient la norme avec Vénus en Gémeaux

Un moment critique est à surveiller au moment de la Pleine Lune du 4 juin qui est une éclipse et qui se joue en compagnie de Vénus rétrograde. Celle-ci se trouvant du coté du Soleil, cela laisse entendre une mutation des sentiments qui est en cours, mais il faut attendre la reprise de sa course en avant pour en voir la concrétisation. De plus, le 6 juin, Vénus est ce qu’on appelle une Vénus « brûlée ou combuste », elle est vis-à-vis le Soleil à ce moment et on ne voit qu’un point noir…avec des appareils bien sûr.

Par ailleurs, c’est un excellent temps quand Vénus est rétrograde, pour faire une connexion avec l’intérieur; la méditation en est un bon moyen par exemple, ou des échanges profonds, ou encore l’art-thérapie. Quand elle revient dans le bon sens, elle apporte alors un beau renouvellement affectif et créatif, ce qui suivra surtout en juillet. Il faut souligner que Vénus finit sa rétogradation en bon lien avec Uranus; ces derniers jours, il faudra faire attention à ne pas s’emballer trop vite, mais dès qu’elle redevient directe, un réel et bel élan se manifeste et on peut s’attendre à de fort belles surprises.

Éclipse solaire le 20 mai…

Il se produit deux duos d’éclipses (solaire et lunaire) chaque année, l’éclipse solaire est la plus significative. Cela représente une sorte de coupure d’énergie, une coupure dans la continuité des choses. Cette éclipse du 20 mai se fait en tension avec Neptune, beaucoup d’émotivité dans l’air. Pour ceux qui la reçoivent directement, il y a une certaine déception sur un plan ou un autre, du découragement peut-être, il faut revoir ses idéaux et ses valeurs. En fait cela permet de faire un certain nettoyage émotif ou de valeurs acquises qui ont besoin d’être conscientisées à nouveau. Comme elle est en Gémeaux, la façon de penser, la communication, les échanges, le rapport avec l’entourage sont les domaines touchés, une nouvelle logique doit émerger. La logique du Gémeaux doit se laisser inspirer de l’intuition et du subtil de Neptune. L’éclipse lunaire suit le 4 juin comme mentionné plus haut. Cet ordre dans les éclipses amoindrit quelque peu l’aspect de coupure qu’apportent les éclipses.

La Nouvelle Lune du 19 juin par contre se fait en bons termes avec Neptune, c’est nettement plus inspirant, il y a fécondité d’imagination, inspiration et suite à l’éclipse, l’émergence d’une nouvelle vision.

Mouvance des valeurs…

À compter du 12 juin, Jupiter entre en Gémeaux pour un an, ce qui favorise ce signe dans son ensemble. Cependant, pour le reste de ce mois de juin, il se trouve en tension avec Neptune, ce qui amène une remise en cause des valeurs sociales, une nouvelle vision des choses émergent lentement, en passant par une certaine déception des valeurs que l’on croyait solides ou très probablement par une grande confusion d’idées et de sentiments. On se sent ballotter de tous cotés ou par toutes sortes d’influences, bref on est tout mélangé. Vaut mieux ne pas trancher trop vite, laisser mûrir. Ces moments ont leurs sens et il est mieux de laisser la réflexion intérieure se faire. Jupiter ne reviendra en tension avec Neptune qu’au début 2013, et sans le faire de façon aussi précise. C’est donc à ce moment-ci que se joue surtout cet aspect (aux 4 ans±) qui a l’habitude de se répéter sur un an, ce qui n’est pas le cas cette fois-ci.

Moment électrique…

Entre les 10 et 14 juin, Mercure et Uranus perturbent en étant en tension ensemble. C’est plutôt électrique, il ya risque de brouille dans la communication, de mauvaises coordinations, donc d’incidents ou de blessures. Restez zen!

L’Aspect de la décennie…

Cette décennie est marquée par un aspect d’importance entre Uranus et Pluton.Cet aspect sera précis en juin. La dernière fois qu’ils ont été en aspect, c’est en 1966 et avant en 1934! Cette fois-ci, ce sera de 2012 à 2015 inclusivement!! Un tel aspect avec des planètes aussi lentes se fait sentir avant qu’il soit précis, on peut vraiment dire qu’on en a eu les prémisses depuis 2009. Sans élaborer sur tout ce que veut dire cet aspect, car ce serait trop long, disons que le terme clef est : le statu quo ne peut durer. Nous sommes donc dans une décennie de changements profonds et de grande importance, avec une certaine dose d’inconnu. Savoir s’adapter, développer une éthique, rester ouvert et également savoir se renouveler réellement représentent le défi proposé.*

En résumé…

Cette première moitié de 2012 s’est avérée assez perturbante, il nous reste encore ce mois de juin un peu difficile malgré quelques bonnes notes, ce dont plusieurs vont ressentir les effets; de véritables éclaircies suivent par la suite. La vie est faite de haut et de bas, mais tout est dans la façon de les prendre.

Répétons qu’il s’agit d’une ambiance générale, tout le monde ne reçoit pas toutes ces influences. Certains se ressentiront plus que d’autres de cette dynamique. Les planètes ne nous touchent pas tous de la même façon. Et le jeu des planètes est continu.

 

Aussi sur :  www.magazinevivre.com

 

Rappel: Nouveau livre:  http://renee-lebeuf.com/2012-lannonce-dune-mutation-livre-21-12-2012/

Pour comprendre l’époque que l’on vit!

 

 

 

 

Classé dans : Chronique bi-mensuelle | le 30 avril 2012