Petit coup d’oeil d’actualité astrologique 05-06/15

Mai et Juin : Un peu de confusion par moments, mais un climat de détente et d’optimisme qui s’installe…

Deux grandes influences de fond qui nous ont perturbés tout l’hiver jusqu’à maintenant se détendent. Et par ailleurs, une sympathique alliance de Jupiter et Uranus se met en place pour inspirer un élan d’optimisme, de créativité, d’esprit d’entreprise et de collaboration. Voyons en détail.

 

D’abord le fameux duo Uranus/Pluton qui ne nous lâche pas depuis quelques années entre en période de détente. L’effet de ce tandem de choc remettant pratiquement tout en question et provoquant des bouleversements majeurs continuera à faire sentir les conséquences provoquées sur des années, mais pour quelques mois, nous sommes plutôt en relâche. Le dernier moment de rencontre précise s’est fait en mars dernier (il y en a eu 9 depuis 2012), cette tension retrouvera sa force sur la fin de l’année. Celle-ci n’influence pas tout le monde directement, et pour ceux qui sont touchés, ce n’est pas toujours avec la même intensité, mais tous se ressentent du climat ambiant de perturbations, de tendance radicale inhérente au caractère de ce duo, et d’insécurité ainsi créée.

 

Notons que pour ceux qui reçoivent les influences de ces deux protagonistes, le travail de changement se fait au minimum sur trois ans, donc, certains ont passé le cap, d’autres sont en plein dedans et pour d’autres encore, commence une période de changements profonds, à densité variable pour chacun, mais qui peut s’avérer assez brutale, avec ce tandem, le statu quo n’est plus possible, mais il signifie également une formidable force de renouveau. (Voir : http://www.astrologiequebec.ca/show.php?id=4368 )

 

 

Intensité vénusienne…

Seule Vénus stimulera quelque peu cet aspect, et comme il est distendu, elle entrera d’abord en relation avec Pluton le 22 mai puis avec Uranus le 25 mai, si on ajoute 2 à 3 jours avant et après, cela représente une semaine de changements sur le plan vénusien, c’est-à-dire, sur tout ce qui concerne le plan affectif, artistique et relationnel. Pour ceux qui sont touchés par Uranus et Pluton depuis un moment, il s’agit d’une nouvelle étape significative sur cette route parfois cahotique vers du nouveau, pour d’autres, ce sera peut-être l’annonce d’un virement qui s’impose soudainement. On peut autant terminer une relation que s’ouvrir à une nouvelle qui représente alors un important changement de paradigme en ce domaine. Le défi ici est de ne pas se laisser aveuglément emporter, il faut aller vers le renouveau, accepter de faire certains deuils, de lâcher-prise mais sans tomber dans trop de destruction.

 

Et puis Saturne délaisse Neptune, ce qui était figé reprend vie…

L’autre grand aspect de tension qui nous a dérangés cet hiver relâche aussi. Saturne recule pendant que Neptune continue sa course. Une période d’obstacles, d’attente, voire de paralysie s’en va. Certains, sous cette inluence, se seront surtout sentis submergés par la tâche ou les responsabilités, n’arrivant plus à en voir le bout. Dans tous les cas, cette détente est la bienvenue. La tension reviendra pour moins de temps en fin d’année, on a le temps d’ici là… (http://www.astrologiequebec.ca/show.php?id=4096)

 

Mercure contrarie…

Pour commencer, Mercure sera en tension avec Neptune le 9 mai, ajoutons une à deux journées avant et après pour en ressentir les effets : confusion intellectuelle, confusion dans les échanges, bref, on est dans le brouillard ou on s’embrouille joliment.

 

Trois fois par année, Mercure revient sur ses pas, il rétrograde, ce qu’il nous refait encore une fois du 20 mai au 12 juin, en Gémeaux de surcroît, ce qui dédouble en quelque sorte son sens. Mercure représente la communication sous toutes ses formes, les petits déplacements, l’habileté manuelle et les petites habitudes. Il joue donc un rôle de troublion dans ces domaines. Les mésententes, médisances, et autres difficultés à s’entendre sont à risque de se produire. Et attention aussi sur la route.

 

Et à la fin de mai et début juin, Mercure toujours rétrograde, culmine en s’alliant au Soleil et à Mars pour se mettre en conflit avec Neptune. Le 30 mai est le Jour J pour Mercure et le Soleil ensemble, et pour Mars, c’est le 26 mai. En ajoutant l’influence Mars à celle de Mercure, il y a encore plus de risques de petits incidents autant sur la route que par la faute de mouvements mal coordonnés. De même, on peut vivre des débats houleux ou des débordements verbaux quelque peu violents. Ce n’est pas sur une grande période mais elle peut s’avérer significative si on ne fait pas attention.

 

Mercure rétrograde conjoint au Soleil est appelé Mercure brûlé. On peut le traduire en « tête brûlée », ce qui nous fait comprendre qu’il nous faut un peu plus d’attention que d’habitude pour ne pas dire n’importe quoi. Cependant, cette position  précise de Mercure entre la terre et le Soleil représente en fait un moment idéal pour une instrospection, pour faire silence intérieurement, un nouveau souffle est en quelque sorte transmis à Mercure. Cette fois, c’est d’autant plus important que Neptune s’en mêle, élevant ainsi le niveau d’inspiration. Chaque fois que Mercure rétrograde, c’est un excellent temps pour une remise en question et une nouvelle façon de voir les choses émerge à la fin de son recul. Cette fois-ci, cela prend une importance spéciale.

 

Belle tendance de fond : alliance bénéfique de Jupiter et d’Uranus…

Jupiter en Lion entre en très bon terme avec Uranus en Bélier inspirant comme dit plus haut confiance, élan et enthousiasme. Cette alliance s’affermit toujours plus durant ces deux mois, elle culmine fin juin et continuera son influence en juillet. Dans certains cas, l’emballement et le désir d’imposer un renouveau peut devenir nettement exagéré, on est prêt à tout, sans égard pour les conséquences. Mais cela reste un très bel aspect pour donner envie d’aller de l’avant, pour stimuler la confiance, l’esprit d’invention et la créativité. De plus, cette combinaison porte à l’esprit de collaboration et de participation, voilà qui fait du bien! L’envie d’un renouveau sur le plan social, d’un monde meilleur fait partie de ce qu’inspire ce duo. Et même, pour certains, cela pourait être synonyme de vraie chance.

 

Et Vénus se joint à cette belle alliance…

En apothèose, à la toute fin de juin, Vénus s’acoquine à Jupiter pour augmenter cette belle force positive. Elle y apporte une note d’harmonie, de partage, de créativité et d’élans amoureux. Bref, on a envie d’être heureux. Le seul bémol dans ces circonstances, serait d’avoir à faire taire de trop forts désirs dépensiers ou de faire la fête!

 

 

Rappelons encore une fois qu’il s’agit d’une ambiance générale, tout le monde ne reçoit pas toutes ces influences. Certains se ressentiront plus que d’autres de toute cette dynamique, les planètes ne nous touchent pas tous de la même façon. Et le jeu des planètes est continu.

aussi sur : www.magazinevivre.com 

 

 

 

Classé dans : Chronique bi-mensuelle | le 30 avril 2015