Petit coup d’œil d’actualité astrologique 05-06/19

Mai et Juin 2019 : détermination dans le changement et inspiration en renfort !

Les temps changent…

Commençons par un très dérangeant duo de Saturne et de Pluton en Capricorne qui ont commencé leur complicité en mars et que l’on continue à vivre en 2019 – début 2020, et qui nous reviendra à l’automne 2020. La présence de Saturne chez lui en Capricorne auprès de Pluton représente un temps fort du passage de celui-ci dans ce signe depuis 2009.

( http://www.astrologiequebec.ca/show.php?id=4368 )

Il y aura un peu de relâchement entre août et décembre. Notons que Saturne et Pluton se retrouvent ensemble au rythme de 32-36 ans. Depuis mars, le Nœud Sud s’y est greffé. Dérangeant pourquoi ? Parce que pour ceux qui sont touchés, il y a confrontation avec un changement de paradigmes et de réalités concrètes. Une déstructuration de formes du passé suivie d’une réorganisation importante à faire. Cela peut passer par des fins de choses, des lâchers-prise importants, des pages substantielles qui se tournent d’une façon plus ou moins dramatique dans un domaine ou un autre de la vie. Une partie de vie s’en va, une autre doit se mettre en place.

C’est une combinaison signifiant particulièrement une forte volonté et qui peut pousser dans son sens négatif à l’entêtement et au radicalisme. En réagissant avec une trop grande résistance ou avec un contrôle excessif, il y a risque alors de cassure brutale en bout de route. Ou encore, à vouloir agir trop vite afin de voir l’aboutissement rapide du changement, on provoque quelques dégâts ou des ruptures douloureuses.

Par ailleurs, plus positivement, avec la présence de Pluton comme toujours lorsqu’il nous confronte, il y a des moments de vérité avec soi-même, des seuils intérieurs à franchir, de véritables occasions d’initiation. Et Pluton sollicite un profond devoir d’éthique et la présence du Nœud Sud avec celui-ci offre ici une chance de véritable nettoyage d’un passé, peut-être même une belle cautérisation de vieilles blessures. Pour cela, il faut accepter le face-à-face proposé avec celles-ci. Un trio qui encourage à incarner un changement, avec intégrité, patience et…effort, Saturne, planète du temps et de l’effort, est là ! Et d’autre part, Pluton oblige !

Pour certains, le changement à faire est très bien ressenti et la mise en place commencée. Et cela peut s’avérer être un très beau renouveau.

 

Influence qui apporte un baume…

Pour adoucir et apporter une dose de sagesse à la force un peu brutale que représente le trio mentionné ci-dessus, il y a toujours le duo d’entente entre Saturne et Neptune qui se poursuit d’ailleurs le reste de l’année, et qui appelle dans ce changement à une certaine transcendance, à élever nos aspirations. Pluton et le Nœud Sud s’y trouvent joints. Quête spirituelle, d’une meilleure participation sociale, ou de plus de profondeur dans la réflexion sont ici au rendez-vous. En plus du changement à incarner, on recherche l’idéal. Et voilà une excellente source d’inspiration dans une quête de moyens pour y arriver et pour une meilleure compréhension de soi-même. (Voir : https://renee-lebeuf.com/petit-coup-doeil-dactualite-astrologique-01-02-19/ ).

 

Moments déclencheurs…

Un d’un des moments déterminants se rapportant à ce trio de Saturne-Pluton-Nœud Sud survient vers la mi-juin lorsque Mars s’en mêle et se place en opposition à ceux-ci, ce qui représente un moment déclencheur de ce que représente ce trio. Cela peut passer par un événement provoquant, une décision cruciale à prendre ou un tournant significatif. Un pas est à faire.

 

Début mai…énergie en dents de scie…

Au tout début du mois de mai (1er– 4 mai), c’est Mercure qui entre en tension avec le fameux trio mais aussi en bons termes avec Neptune, c’est par la communication ou de nouvelles façons de voir les choses que cela se manifeste. Attention toutefois aux risques d’incidents ou de blessures. Mais toujours cela va dans le sens qu’il faut revoir les choses.

Tout de suite après, le 8 mai, Mercure rejoint Uranus, une nouvelle compréhension ne tarde pas trop !!…, Clarté d’esprit et lucidité sont synonymes de cette combinaison. Et les idées fusent !

 

Entre dénouement et tension…

Dans le même temps que Mercure rejoint Uranus, Vénus qui traîne un peu derrière entre à son tour en tension à notre fameux trio autour du 8 mai, il ne faut pas oublier qu’il y a du même coup une entente avec Neptune, et ces deux planètes sont naturellement complices. Ici, ce sont les plans de l’affectif, de l’estime de soi, de la créativité qui sont sollicités au changement de paradigmes avec le beau parrainage inspirant de Neptune.

 

Mi-mai, plus excitant !

Et talonnant Mercure qui vient de faire sa rencontre avec Uranus, c’est au tour de Vénus de s’y accoler (18 mai). Et comme ceci se passe toujours en Taureau, elle s’y trouve très à l’aise. De plus, cette union est d’autant plus significative qu’elle conclut un cycle marqué par la rétrogradation de Vénus en face d’Uranus vécue l’automne dernier. Une forme de libération se vit maintenant.

Les désirs sont ici très intenses et impérieux, des coups de cœur ou même des coups de foudre sont également possibles. De belles ouvertures, des surprises peuvent survenir, Uranus signifie l’imprévisible. On a envie d’être bien ou d’agir en conséquence. On peut aussi avoir un grand moment de lucidité, une prise de conscience salutaire sur le plan affectif ou face à ses véritables besoins. La contrepartie peut être une grande insatisfaction si on a des attentes trop élevées ou si le sentiment de bonheur n’est pas au rendez-vous. Des excès dans le plaisir ou dans les dépenses sont à redouter ici, essayons de garder un peu de retenue tout de même. Et un renouveau stimulant sur le plan créatif se fait sentir.

 

Pleine Lune prometteuse…

Et il s’ajoute à ce bon moment que nous venons de voir la Pleine Lune du 18 mai qui s’acoquine à Mercure toujours en Taureau, et cette fois-ci, en bons termes avec notre trio Saturne-Pluton-Nœud Sud. Efficacité et organisation.

 

Valeurs bousculées, réflexion et maturation…

Le dialogue sous tension entre Jupiter et Neptune commencé en février reprend avec la seconde moitié du mois de mai et tout le mois de juin. C’est la deuxième phase de ce processus. Il y en aura une troisième en septembre. Il s’agit d’un processus de maturation quant à notre vision des choses, nos croyances et nos valeurs philosophiques. Il peut y avoir des désillusions sur nos croyances ou sur les causes et les engagements sociaux auxquels on adhérait, à moins, au contraire, de commencer à s’y engager.  Il y a risque pour certains de faire de mauvais choix ou de vivre des influences malsaines. Ou encore, une confusion peut se faire sentir, on ne sait plus quoi croire, laissons alors le temps au temps en restant à l’écoute, en émergera la clarté. Un summum de cette tension se vit autour du 24 juin lorsque Vénus se mêle de cette perturbation, ce qui fait vivre un certain mal-être.

Un changement social est aussi possible pour certains. En fait, cette disposition nous engage à la réflexion sur ce qui nous importe vraiment, le sens de notre vie ou de la vie.

 

Voilà deux mois qui promettent malgré la poussée d’adaptation au changement !

 

Rappelons encore une fois qu’il s’agit d’une ambiance générale, tout le monde ne reçoit pas toutes ces influences. Certains se ressentiront plus que d’autres de toute cette dynamique, les planètes ne nous touchent pas tous de la même façon. Et le jeu des planètes est continu !

Bon printemps !

 

Aussi sur: http://www.magazinevivre.com/astrologie.php

Classé dans : Chronique bi-mensuelle | le 30 avril 2019