Petit coup d’oeil d’actualité astrologique 07-08/18

Juillet et Août : du changement dans l’air pour un été dynamique !

Plusieurs planètes demeurent dans un rapport stable au cours de ces deux mois qui viennent.

 

De l’imprévu au menu…

Commençons par l’aspect qui vient nous perturber passablement ce temps-ci, Mars a commencé à revenir sur ses pas depuis le 27 juin, réactivant la tension commencée avec Uranus en mai, comme s’il voulait nous dire qu’il fallait aller plus loin concernant celle-ci. (voir : https://renee-lebeuf.com/petit-coup-doeil-dactualite-astrologique-05-06-18/ ). Cette rétrogradation se vit jusqu’au 28 août. En reprenant sa course normale, Mars rejouera encore sur cette tension pour un aboutissement fin septembre. Bien que ce duo soit porteur de déstabilisation, voire de bouleversement, nous verrons ensuite que d’autres aspects viennent tempérer cette combinaison dérangeante.

 

Mars, planète d’action, de décision, exprimant la libido, le courage, l’élan mais aussi au sens négatif, la colère, voire la violence, lorsqu’il rétrograde ainsi, se retrouve soit exacerbé dans son expression, soit paralysé. Un recul de Mars signifie qu’il faut prendre un recul sur sa façon d’agir et envisager une autre façon de faire. Mars est la planète qui rétrograde le moins souvent, deux mois aux deux ans, ce qui ajoute de l’importance au moment où on le vit.

 

Comme il a été dit, il est en Verseau et en tension avec Uranus qui est quant à lui en analogie avec le Verseau, nous nous retrouvons donc avec une énergie uranienne amplifiée au centuple, très électrique où l’imprévisible s’invite sans façon. Les signaux du changement ont déjà été signifiés dans une certaine mesure au premier passage en mai et juin. Plusieurs peuvent l’avoir déjà ressenti. Même s’il y a une déstabilisation plus ou moins importante, une coupure dans la continuité, cette phase de nouveau qui s’impose peut être la bienvenue. Pour d’autres, il peut se vivre un véritable choc.

 

Reprenons ce qui a été dit au dernier article en augmentant la dose, puisque Mars est rétrograde cette fois-ci :

« Cette tension encourage des revirements brusques, des décisions impulsives, il nous faut apprendre à gérer l’imprévisible, à être réactif sans se laisser prendre par des accès de fébrilité et de nervosité, ou encore par la précipitation en voulant contrôler l’incontrôlable! Cette combinaison risque de créer des comportement explosifs, provocateurs ou tout à l’inverse des paralysies d’actions, comme pétrifié soit par trop de possibilités, soit par un revirement de situation créant une forme de commotion. »

 

De façon générale, pour ceux qui sont touchés, le comportement ou certaines zones d’actions sont à repenser et à réajuster, il y a des virages à prendre et cela peut se vivre avec différentes dispositions d’esprit qui vont de l’ouverture en joie au choc perturbant jusqu’à la désorganisation, voire vivre une crise majeure. Un danger d’accident est toujours à craindre aussi avec ce duo en tension. Plus on se laisse prendre par l’énervement, plus les risques de mauvaise coordination amenant l’accident ou à la désorganisation sont à craindre. Autant que possible, restons zen! »

 

Le mot d’ordre de la leçon uranienne est de découvrir et de rester connecté à son centre intérieur, ou d’apprendre à le faire. Il est toujours surprenant de voir à quel point lorsqu’on réussit à rester centré et calme, comment les choses se placent d’elles-mêmes et semblent aller de soi, de même à quel point la synchronicité des événements est surprenante.

 

Crise ou moments de véritables révélations…

La Lune Noire dans les parages de Mars, surtout au mois d’août peut en rajouter à une déroute Mars/Uranus mais peut aussi tout autant provoquer de véritables moments de révélation, de clarté sur soi-même ou sur la voie à suivre.

 

Pour aider à canaliser…

Après avoir abondamment parlé de ce Mars/Uranus bousculant, ajoutons une note favorable qui aide à canaliser cette énergie. Pour un dernier round, Saturne se place en bons termes avec Uranus, ce qui s’est fait une première fois en octobre et novembre 2016. Voilà que par le jeu d’avance-recul, ils reprennent leur entente tout l’été et d’ailleurs jusqu’en octobre prochain où ce sera la phase finale. Cette fois-ci cependant, il y a changement de signes. Nous nous retrouvons avec Saturne en Capricorne et Uranus en Taureau. Ce ne sont pas nécessairement les mêmes qui vont en ressentir les effets, sauf dans l’énergie générale.

 

Ce duo représente une grande volonté de réalisation et dans ces deux signes de terre, le pragmatisme et le concret dominent. On veut que ça fonctionne ! On a besoin de connaître son but et la volonté d’y arriver s’avère très forte. Cette combinaison permet de voir clair sur ce que l’on veut. L’entêtement proverbial du Capricorne et du Taureau se manifeste drôlement ici. C’est un temps qui encourage la réalisation concrète et stimule une grande détermination, au risque, pour certains de pousser trop loin. Le désir d’efficacité et de réalisation de ses buts peut aveugler et on risque alors de faire fi des sensibilités que l’on dérange.

 

Voilà qui demeure toutefois une force stabilisante qui contrebalance tout de même un peu la tension fébrile et provocatrice de Mars et Uranus.

 

Besoin d’émancipation ou recherche de voix juste…

D’autre part, Saturne est aussi en tension avec Chiron, lui en Bélier. Et encore une fois, cela se vit tout l’été. On vit un débat intérieur entre prudence, retenue, maintien du connu et désir d’agir librement ou souvent selon une vision porteuse, de s’engager, de prendre étendard pour une cause. L’un peut être trop conservateur, voire rigide, l’autre trop impétueux. Il y a une émancipation d’une quelconque façon à réaliser. On peut vivre des tensions avec l’autorité ou avec une prise de responsabilités sous une forme ou une autre. Chiron amène une obligation de sentiment de justesse dans les voies à suivre.

 

Inspiration, fécondité, sens…

Pour terminer avec ces énergies de fond présentes tout le long de ces deux mois, voilà un duo bénéfique qu’il fait bon de rencontrer, Jupiter et Neptune, qui s’accordent déjà depuis un moment. Et Jupiter reprend sa course normale le 10 juillet accentuant cette entente. Ils stimulent ensemble une envie de bonne entente, de solidarité, de compassion et inspirent autant les artistes que le besoin de sens pour chacun. Ils encouragent l’esprit de partage, du bien-vivre ensemble, le goût de retrouver le sacré, le spirituel. Ceux qui le vivent peuvent se sentir dans un moment de bien-être, de paix intérieure. C’est une combinaison féconde, financièrement, mais on peut aussi avoir les poches percées !!

 

Été d’éclipses : il faut tourner une page…

Cet été, nous avons droit à un trio d’éclipses alors qu’habituellement, nous avons un duo : une éclipse lunaire suivie d’une éclipse solaire. Cette fois-ci deux éclipses solaires entrecoupées d’une éclipse lunaire, ce qui est un trio encore plus rare. Rappelons qu’une éclipse en soi signifie avant tout un changement, et pour certains, cela peut être plus dramatique que pour d’autres. Le degré de changement, de coupure dans la continuité a des importances diverses selon le cas.

 

Le 13 juillet, nous vivons une éclipse solaire en opposition à Pluton. En ajoutant l’influence de Pluton, il y a une fin de chose sous un angle ou un autre, un deuil à faire, une vraie coupure, un retour en arrière qui n’est plus possible. Une transformation doit se vivre, on passe à autre chose dans un domaine ou un autre. Une rencontre avec soi-même se fait et une nouvelle facette en ressort. Par ailleurs, cette éclipse se met aussi en diapason favorable avec Jupiter et Neptune, ce qui peut apporter un changement bénéfique de point de vue, ou une compréhension nouvelle. Avec l’apport de ce duo, le changement est en quelque sorte protégé. Un ange étend son aile sur cette phase.

 

Le 27 juillet, il y a une éclipse lunaire totale qui se combine avec Mars en rétrogradation et en tension avec Uranus et une présence proche de la Lune Noire !! C’est le point culminant de ce dont on a parlé plus haut. Une petite tornade qui passe, balayant sur son passage mais insufflant également un vent de renouveau. L’émotivité peut être à fleur de peau. Une éclipse lunaire confronte notre sentiment de sécurité, le rapport à la mère ou à la famille est aussi souvent sollicité. C’est le temps plus que jamais de développer une attitude zen…

 

Puis pour finir cette triade, le 11 août, une éclipse solaire se présente à nouveau. Celle-ci se joue en Lion et en tension avec Jupiter. C’est le rôle social ou l’image sociale qui est ici en cause poussant à se redéfinir ainsi que les valeurs qui nous tiennent à cœur. Un changement annoncé de position est possible. (voir : https://renee-lebeuf.com/vieille-fascination-les-eclipses/ )

 

Fin d’août en beauté…

La Pleine Lune du 26 août apporte clarté et une certaine assurance. Elle est en bons liens avec Saturne et Uranus. Après les chambardements, le chemin à suivre est net et on y va tout simplement.

 

 

Voilà un été sous l’égide d’un vent de changement. C’est une étape marquée dans ce temps de renouveau que nous vivons ! Et je vous invite à ne pas vous laisser obnubiler par tout ce que nous voyons de dur et difficile, il y a tellement de belles choses à vivre et qui se font aussi et beaucoup plus que l’impression qui s’en dégage le plus souvent.  Profitons-en pour vivre l’instant présent et prendre la souplesse du roseau, tout en restant ferme sur ce qui nous paraît juste et en gardant son cœur ouvert !

 

Bon été !

 

 

Rappelons encore une fois qu’il s’agit d’une ambiance générale, tout le monde ne reçoit pas toutes ces influences. Certains se ressentiront plus que d’autres de toute cette dynamique, les planètes ne nous touchent pas tous de la même façon. Et le jeu des planètes est continu.

 

Aussi sur: http://www.magazinevivre.com/astrologie.php

 

Classé dans : Chronique bi-mensuelle | le 29 juin 2018