Petit coup d’oeil d’actualité astrologique 11-12/19

Novembre et décembre : moments décisifs, revirements, aboutissements…

Mercure nous refait le coup d’aller à l’envers…

Dès le 1er novembre et pour 3 semaines, Mercure revient sur ses pas, ceci en Scorpion.

Pour ce 1er novembre, Vénus et Mercure se donnent la main. Inspiration créative surtout sur le plan de la communication, rencontre agréable possible, et comme Mercure commence une rétrogradation, une nouvelle vision des choses se prépare. Mercure est en mode rétrogradation 3 fois par année, cela implique une remise en cause de la façon de penser, il y a sensibilité dans les communications, l’habileté manuelle et la coordination. Lorsqu’il reprend sa course, une nouvelle compréhension pratique des choses émerge.

 

Détente et plus de clarté bienvenues…

En ce début de novembre, une influence qui a marqué plusieurs mois de cette année 2019 achève de se dissoudre. On ne retrouve donc plus la tension entre Jupiter et Neptune qui pouvait créer chez plusieurs un sentiment de confusion concernant ses valeurs ou ses croyances, à moins que ce soit d’avoir vécu des désillusions ou de se sentir désabusé. On ne savait plus où on en était. Pour ceux qui se sont ressentis de cette influence, ce qui s’ensuit après cette longue maturation, est un meilleur positionnement, plus clair, sur l’échelle des priorités.

 

Changement profond annoncé…

Depuis plusieurs mois maintenant, Saturne flirte avec Pluton, l’approchant sans le rejoindre puis reculant, ayant avec lui le Nœud Sud dans les parages. Ce dernier s’est maintenant détaché. Ces deux mois voient Saturne aller fermement à la rencontre de Pluton. Ayant repris son élan vers l’avant et quittant certaines zones du Capricorne, certains vont maintenant voir l’aboutissement de leurs efforts ou du moins se sentir dégagés d’un poids ou d’un frein.

Le duo Saturne/Pluton s’était déjà fait ressentir en 2019 et il agira encore en 2020. Il signifie un processus de changement profond maintenant amorcé. Un tournant décisif se dessine, il faut lâcher un pan de sa vie et une nouvelle réalité est à mettre en place. Déstabilisation, bris de continuité sous une forme ou une autre, deuils, font partie de ce qui est possible ici. Pluton encourage à développer une éthique exigeante, à affronter les peurs et à oser les changements qui s’imposent.

Ce duo peut renforcer une volonté et une détermination qui peuvent s’avérer exagérées dans un entêtement à ne pas lâcher, au risque alors d’une cassure importante, tout comme il peut insuffler le courage et l’énergie nécessaires pour réaliser le changement.

 

Moment décisif dans ce changement…

Au début de novembre, Mars entre en tension avec Pluton (précis 5 novembre), il faut inclure Saturne dans cette tension (précis 27 octobre). Temps de décision, étape cruciale et significative ou encore événements provocateurs qui poussent dans le sens du changement que représente le duo Saturne/Pluton. Vécu négativement, une tendance à l’action radicale est possible sous une forme ou une autre, probablement mû par un désir de garder le contrôle ou du moins l’impression d’avoir le dessus sur la situation. Plus positivement, il y a l’énergie et le courage nécessaires pour prendre des décisions difficiles et agir avec lucidité, comme il a été souligné plus haut.

 

Soutien bienveillant en renfort…

S’associant positivement à Saturne, Neptune apporte inspiration et intuition et encourage au meilleur, à incarner l’idéal. Cette entente favorise un assouplissement dans ce qui pourrait être trop radical du duo Saturne/Pluton, et à moins de courir après des rêves impossibles, ce duo est très aidant. En avançant en décembre, cette entente commence à se dissoudre.

 

Puis tension martienne très électrique…

Octobre a été marqué par une stimulation très uranienne, la Nouvelle Lune du 27 octobre en était une étape importante. Aux deux dernières semaines de novembre, on retrouve encore une stimulation uranienne importante, Mars se place alors en vis-à-vis d’Uranus. Cela peut créer de gros pics de tension suivis le plus souvent par de brusques revirements. Il y a risque de décisions impulsives, peut-être pour certains de réactions explosives et violentes. Dans certains cas, à l’inverse, il paralyse. Une nervosité inhérente vécue avec cette énergie peut amener aussi des accidents. Uranus représente imprévisibilité, envie de changement, et forte poussée vers le renouveau. L’insatisfaction peut atteindre des sommets. Attention à l’emballement et à la précipitation ! En contenant l’énergie et en se gardant centré, ce temps décisif pour l’action et les décisions prend tout son sens et trouve sa direction.

Cette influence peut apporter aussi de belles surprises, des synchronicités surprenantes et/ou de belles prises de conscience, l’atmosphère reste toutefois fébrile.

 

Apport de confiance et de positivisme…

La dernière semaine de novembre voit la rencontre de Vénus et Jupiter en Sagittaire. Voilà une touche joyeuse ! Recherche de bien-être, de socialisation agréable, positivisme et confiance sont insufflés par ce duo. L’envie de faire quelques excès est également possible.

 

Puis enthousiasme et innovation…

Jupiter et Uranus forment un duo d’entente tout le mois de décembre. Voilà une nouvelle positive. Le seul défaut serait peut-être un surplus d’enthousiasme qui pourrait aveugler sur certaines réalités. Pluton et Saturne nous ramèneront bien sur terre si c’est le cas. Il n’en reste pas moins que cette complicité de Jupiter et Uranus inspire innovation et vision plus large et positive qui contrebalancent quelque peu la sévérité de la paire Saturne/Pluton.

 

Décisions et actions facilitées..

Alors qu’une bonne partie de novembre vivait une importante tension martienne, en décembre, Mars se met plutôt en accord avec Saturne (13 décembre), Pluton (20 décembre) et Neptune (13 décembre). Bonne période où les décisions et les actions sont plus aisées à prendre. Ceci d’autant plus que Vénus se joint à cette bonne combinaison se collant à Saturne (11 décembre) et Pluton (13 décembre), permettant d’adoucir le tout.

Vénus en rencontrant Saturne et Pluton indique une certaine intensité émotive mais aussi un désir de vérité dans les relations et de façon plus générale le besoin d’aller vers l’essentiel, on est en Capricorne, les amours, c’est sérieux !! Dans certains cas, l’exigence peut être très grande cependant, créant alors un sentiment d’inaccessible. Vécu négativement, à l’autre pôle de cette énergie, on retrouve l’utilisation du pouvoir de la manipulation afin d’arriver aux fins voulues.

 

Pleine Lune émotive du 12 décembre …

Cette Pleine Lune se vit en tension avec Neptune et la Lune Noire pouvant provoquer des émotions à fleur de peau, voire même des montées d’angoisse. C’est un excellent moment pour que l’inconscient se manifeste, pour analyser les rêves entre autres. Le contact émotif ainsi proposé, comme chaque fois que cela se présente, offre l’occasion d’une guérison intérieure. Comme la confusion règne souvent dans ces moments, les situations peuvent se compliquer aisément.

 

Éclipse solaire le 26 décembre…

Jupiter, entré lui aussi en Capricorne depuis le 20 décembre, se jouxte à cette éclipse qui se trouve en bon terme avec Uranus. Une éclipse signifie l’annonce d’un changement…encore. Pour ceux qui sont touchés, on peut s’attendre à de nouvelles conceptions des choses, il s’agit aussi peut-être de changements de statut. Un vent de renouveau se joue ici un peu brusquement qu’il soit ou non positif.

 

Le Capricorne en vedette…

On finit cette année 2019 avec une densité de planètes en Capricorne. Le Soleil, Jupiter, Cérès, Saturne et Pluton, sans compter le Nœud Sud habitent ce coin du ciel. Et Mercure s’ajoute le 29 décembre !

Le Capricorne commence avec le solstice d’hiver, la journée la plus courte de l’année. Il représente la réalisation de soi ou du Soi, le désir d’élévation, le sens des responsabilités, la sagesse dans son meilleur, la patience, la détermination, l’effort pour nommer ses forces principales. L’ambition, le besoin de contrôle et l’entêtement peuvent se révéler aussi dans ses défauts.

 

Mais je vais finir sur une note plus spirituelle :

Noël, la naissance de l’être conscient…

Avec le cœur de la nuit, tourné vers le plus profond de soi, émerge le feu intérieur. C’est le commencement de l’individuation, terme donné par Jung. L’émergence de l’être conscient demande une grande vigilance et une responsabilité constante envers cet appel intérieur. Ici, on devient responsable de sa propre flamme. Il ne faut ni la laisser éteindre ni l’afficher dans un élan d’orgueil, elle doit tout simplement croître à l’intérieur de soi.

Le défi du Capricorne demande de dépasser l’ambition égotique d’atteindre des sommets. Par ailleurs il est mis au défi de matérialiser sa véritable essence, d’apprendre à suivre un chemin qui est le sien, en lien avec la Conscience intérieure. Il ne s’agit pas de s’enfuir dans les « cieux », bien qu’il faille renoncer aux buts du « moi » et aux modèles sociétaires habituels, mais de participer de la collectivité en expérimentant l’actualisation de cette réalité intérieure nouvelle. Expérience qui le conduira à prendre « racines » à l’intérieur de lui-même, en contact avec le Soi, et responsable devant l’Univers. (rf : cahier d’astrologie Renée Lebeuf)

 

 

Je vous souhaite un Noël de Lumière et de Joie !

Et une Année 2020 riche et épanouissante!

 

 

Rappelons encore une fois qu’il s’agit d’une ambiance générale, tout le monde ne reçoit pas toutes ces influences. Certains se ressentiront plus que d’autres de toute cette dynamique, les planètes ne nous touchent pas tous de la même façon. Et le jeu des planètes est continu !

 

Aussi sur: http://www.magazinevivre.com/astrologie.php

Classé dans : Chronique bi-mensuelle | le 01 novembre 2019