Petit coup d’œil d’actualité astrologique 09-10/22

Septembre et octobre : C’est la rentrée, on se retrousse les manches !!

Retour d’une certaine tension…

Pour ceux qui se souviennent, l’année 2021 a été marquée par une tension entre Uranus en Taureau et Saturne en Verseau. Vous vous rappelez, le mot d’ordre était : adaptation, adaptation ! Voici qu’ils reprennent cette fameuse tension jusqu’en novembre, moment où elle se dégage enfin définitivement. Elle se joue cette fois-ci dans une autre partie des signes impliqués, il semble y avoir une tâche ou un processus à finir ici !

Rappelons qu’avec cette tension, ces deux planètes se contrecarrent l’une l’autre. On reprend durant ces deux mois une danse d’avance-recul, on est obligé de repenser les choses, de refaire ses plans mais on y trouve aussi une bonne source de créativité.  (Voir larticle : https://renee-lebeuf.com/petit-coup-doeil-dactualite-astrologique-11-12-21/ ).

Uranus, le rebelle, bouscule, il a envie de nouveau, il veut passer à autre chose, et il est pressé, impatient et fébrile, sans égard pour ce qu’il dérange. Saturne de son coté, aime se sentir en contrôle et préfère la prudence et le maintien des choses, il freine ainsi les élans uraniens. Cet antagonisme permet toutefois de belles réalisations même si le chemin est ardu. Saturne, planète signifiant organisation et réalisme, canalise l’excitation d’Uranus et permet de concrétiser la poussée en avant stimulée par ce dernier. Sans l’apport saturnien, ceci pourrait n’être qu’une flambée chimérique. De son coté, Uranus ne permet pas la stagnation et apporte sa formidable contribution d’innovation et de brassages d’idées. Cela fait vivre tout de même un processus souvent difficile d’adaptation constante, de blocages, de remises en question et souvent, une bonne dose d’exaspération.

Il s’agit d’une ultime étape de cette tension. Pour ceux qui s’en ressentent, un dernier bout de chemin est à parcourir afin de voir aboutir un projet, un tournant de vie ou une réorganisation importante à finir de mettre en place. Il faut l’énergie de se retrousser les manches et de s’y mettre.

Éclairages sur des forces profondes…

On retrouve une autre tension significative pour certains en cette première moitié de septembre, celle-ci se vit entre la Lune Noire en Cancer et Chiron en Bélier. Quand il s’agit de la Lune Noire, il y a toujours beaucoup de subtilités à prendre en compte selon chacun. Ceci peut susciter une nouvelle compréhension sur des parties inconscientes, peut-être par l’intervention d’une parole sage de quelqu’un ou encore d’une provocation. La Lune Noire en Cancer laisse entendre que cela touche un sentiment de sécurité financière ou physique, le rapport à la mère, à la famille, au foyer et enfin à la nourriture dans certains cas. Chiron est celui qui fait voir ce qui ne va pas mais encourage à chercher des solutions. Il y a quand même un risque ici, dans certains cas, de vouloir agir de façon un peu trop décisive, voulant régler le problème trop vite. Des réactions quelques peu infantiles sont aussi possibles, étant ramené dans des vieux schémas d’enfance. Cela reste une occasion de prises de conscience permettant les apports guérisseurs de Chiron.

 

Pleine Lune créative…

La Pleine Lune du 10 septembre se fait en compagnie de Neptune, nageant lui-même dans son élément que représente le signe des Poissons. De plus elle est en très bons termes avec Uranus et Saturne. Voilà qui peut drôlement s’avérer créatif, en liant la fécondité imaginaire de Neptune et l’inventivité d’Uranus sans oublier le pragmatisme de Saturne. Il y a de quoi être inspiré ! S’il y avait quelque danger de s’emballer ou se laisser prendre par quelque illusion, il y a Saturne bien présent, qui veille à empêcher ces dérives.

 

Mercure à l’envers…

Mercure amorce à compter du 10 septembre un retour sur ses pas jusqu’au 3 octobre. Il fait ce recul trois fois par année. Il représente la communication sous toutes ses formes, les petits déplacements, l’habileté manuelle, les habitudes réflexes et les idées concrètes.

Dans un premier temps, cela se joue en Balance et en face de Jupiter, ce qui peut compliquer les façons de juger les choses (jusqu’au 21-22 septembre). On ne signe pas n’importe quoi ! Ou encore, les relations se compliquent.

Puis il passe en Vierge, Et sur la fin, c’est Neptune qui l’interpelle fin septembre/début octobre, voilà qui embrouille les idées. On se comprend mal, on se perd dans trop d’analyse. Comme alors, cela se passe en Vierge/Poissons, un grand ménage est possible, avec une tendance à en faire un grand vacuum…peut-être trop ! Pluton est présent aussi dans cette rencontre avec Neptune et en bons termes, ce qui ajoute une note de volonté mais n’empêche pas d’y aller un peu fort. Et la présence de Pluton peut donner une parole quelque peu incisive dans certains cas, ce qui n’aide pas à une bonne compréhension.

En reprenant sa course naturelle vers l’avant, les idées se remettent en ordre, la présence de Neptune devient plus source d’inspiration que d’embrouille.

En se retrouvant encore une fois en face de Jupiter autour du 12 octobre, les idées sont plus claires et on s’entend nettement mieux. Une résolution de conflit amorcé auparavant peut trouver sa solution.

 

Une touche vénusienne à ce Mercure…

La fin de septembre Vénus s’ajoute à Mercure rétrograde en Vierge (précis 27 septembre) en face de Neptune, ce qui suscite un élan de perfectionnisme et un apport esthétique. Comme Mercure est à l’envers, on est peut-être dans l’exagération ou on complique les choses. Il y a des chances que la présence de Vénus atténue les incompréhensions. Plus positivement, surtout qu’ils sont alors en bons termes avec Pluton, il n’en reste pas moins une bonne volonté de bien faire les choses. Et cela favorise aussi une nouvelle forme d’expression sur le plan artistique ou autre.

 

Esprit de conciliation…

La Nouvelle Lune en Balance du 25 septembre se fait en face de Jupiter. Un certain dynamisme en ressort, une volonté de conciliation, on a envie que les choses se passent bien. On désire participer, améliorer les choses et surtout les rapports humains.

 

Sagesse relationnelle…

La Pleine Lune du 9 octobre se vit avec, aux côtés du Soleil, Vénus. Et à l’opposé, se jouxtant à la Lune, se trouve Chiron. Voilà une combinaison qui pousse à entretenir de bons rapports ou d’y travailler. Chiron est un chercheur de solutions, même s’il est possible de trouver ici un peu d’impulsivité. Un rapport ambivalent avec Uranus complique un peu les choses, entre de forts désirs personnels et celui d’une bonne entente mais devrait généralement se conclure de façon positive.

 

Energies à l’envers…

Tout le mois d’octobre, Mars en Gémeaux est en tension avec Neptune (précis le 12). On s’embrouille, on se complique la vie, on se dispute dans certains cas, bref, il y a risque de mauvaises décisions ou d’actions mal dirigées.

Et pour finir ce mois, voilà que Mars amorce un recul. C’est la planète qui rétrograde le moins souvent (un peu plus de 2 mois aux 2 ans ½). C’est toujours significatif. Mars représente l’action, l’esprit de décision, l’initiative, l’élan.

En tension avec Neptune, l’action à faire n’est pas claire. On peut ressentir de la fatigue, un manque de motivation. Ou encore, on décide à l’aveugle, on s’égare dans des avenues trompeuses, on se laisse entourlouper. Ou tout simplement, on ne sait plus, on laisse les choses en suspens, ce qui, dans certains cas, peut s’avérer une bonne chose. Bref, ce n’est pas un bon moment pour des décisions majeures sauf si elles étaient déjà dans un processus très avancé. Ici, il faut apprendre à suivre le courant, à écouter, à sentir les choses et peut-être pour les impatients, à attendre un peu. Neptune est inspirant quand on sait être à l’écoute.

 

Effluves vénusiennes,,,

Très vite au mois d’octobre, Vénus s’acoquine avec le Soleil et ne commencera à le quitter qu’en novembre. La rencontre est précise le 21 octobre. En Balance jusqu’au 23 octobre, elle amplifie les qualités de ce signe avec lequel elle est en analogie. Besoin d’harmonie, de justice, de paix, d’équilibre, de beauté et surtout de bonnes ententes relationnelles sont des qualités favorisées ici. On recherche ce qui rend heureux avec ce duo. Une touche de douceur qui fait du bien.

Puis elle passe en Scorpion, les émotions sont plus intenses, mais cela reste un duo favorable.

 

Éclipse, éclipse…

Nous avons une éclipse solaire en Scorpion le 25 octobre en compagnie de Vénus. Temps où l’émotivité peut être à fleur de peau pour quelques jours. Cette éclipse annonce pour ceux que cela touche, un changement significatif sur le mode affectif, Vénus y étant incluse. Ceci peut se vivre autant positivement que négativement, c’est selon. Une fin de relation est possible tout comme un début. Il en est de même pour une mise en valeur de soi-même. Il y a une exigence de changement à assumer, ce qui peut bien se vivre ou avec difficulté. Une nouvelle page émergera par la suite.

Comme les éclipses viennent par paire, solaire et lunaire, cette éclipse sera suivie d’une éclipse lunaire le 8 novembre, ce qu’on verra la prochaine fois.

 

Deux mois qui s’annoncent occupés. On avance vers du renouveau.

 

Bonne rentrée ! !

 

 

Rappelons encore une fois qu’il s’agit d’une ambiance générale, tout le monde ne reçoit pas toutes ces influences. Certains se ressentiront plus que d’autres de toute cette dynamique, les planètes ne nous touchent pas tous de la même façon. Et le jeu des planètes est continu !

 

www.renee-lebeuf.com

Classé dans : Article | le 31 août 2022